soom t the arch

Soom T - The Arch

Label : X-Ray Production
Année : 2020

The Raggamuffin Princess strikes again!

Nous avions (vraiment) découvert l'écossaise en mars 2018 avec "Born Again", son troisième album. Auparavant, on avait bien entendu parlé d'elle, une promesse : de 2001 à 2005, elle chante dans le groupe trip-hop et dub Monkeytribe. Entre 2000 et 2013, Soom T multiplie les collaborations, les featurings et pose son nom et son flow sur des dizaines d’albums. Elle sort son premier album en 2015 en major, "Free As A Bird" chez Chapter Two/Wagram, produit en partie par Tom Fire et dans lequel elle s’éloignait un peu des productions dub digital qui avaient forgé sa réputation mais touche un plus large public avec des influences très pop.

Sumati Bhardwa aka Soom T est originaire d'une famille de Glasgow en Écosse. De mère sage-femme et de père commerçant, elle est la quatrième fille dans une fratrie de sept. À 12 ans, elle part vivre en Inde où elle reste un an. À 15 ans, elle quitte sa famille et après avoir milité politiquement à travers le Y Network, elle décide d'utiliser la musique pour faire passer ses idées et à 17 ans, elle commence à rapper dans un club de Glasgow.
Elle part en tournée à travers le monde à partir de ce moment là et se produit dans les soundsystems en Europe, au Brésil, en Inde, aux USA, en Australie, etc. Puis elle revient pour travailler en studio sur son premier album en son nom propre. Les thèmes qu’elle évoque dénoncent la pauvreté, les inégalités, la corruption, et la violence, spécialement faites aux femmes. L’album "Free As A Bird" sort en novembre 2015 et propose une pop/soul urbaine made in UK, portée par une artiste militante et alerte. En 2010, c’est l’explosion dans le milieu reggae digital avec son titre "Ganja Ganja".

Composé et enregistré avec le groupe de musiciens lyonnais Highly Seen et produit par DJ Kunta, ce nouvel album intitulé "The Arch" et dont l'artwork a été confié à Pupa Tattoo est à l’image de celle que l’on nomme aujourd’hui « la princesse du raggamuffin » !

Elle nous montre toute l'étendue de son talent de toaster sur les riddims stepper de "Original That’s Me", vrai son des 80's ou "Salute To The Boss". Mais elle sait aussi chanter et poser juste sur un reggae digital comme "Sold Out To The Devil" "I Saw A Sign" ou le très roots "World Be Better".

Mais au delà de son flow exceptionnel et survolté, ce qui a fait jusqu'ici la réputation de l'écossaise ce sont ces textes militants. Sur ce point aussi elle se montre à la hauteur, avec "Vampire Of The Empire" elle adresse un charge sans appel en direction du pouvoir en place annonçant une révolution si les peuples continuent à être manifestement manipulés. Avec "Likkle England", elle explique les difficultés qu'elle a dû affronter en tant qu'immigrante Indienne dans un Royaume-Uni multiculturel mais qui écrase les minorités.

Un album bien produit, des sons originaux et un flow impressionnant, Soom T nous livre un travail sérieux, une oeuvre qui fait beaucoup de bien dans une période où la culture est dévastée par la crise sanitaire et même abandonnée par les meilleurs d'entre nous, RIP Toots Hibbert !

Ce nouvel album, qui sort en CD, Vinyle et digital, est le reflet de la philosophie chrétienne de Soom T, comme le suggère son titre "The Arch" et sa pochette, basée sur une étude approfondie du gospel qui a influencé tous les morceaux. Un album pour faire danser, réfléchir, aimer et sourire. A l'occasion de la sortie de ce nouvel opus, Soom T retourne sur les routes de France et d'Europe pour un nouveau show, notamment le 10 décembre 2020 à Paris toujours accompagnée de son band parisien : The Stone Monks !

Tracklist :

  1. Original That's Me
  2. Salute To The Boss
  3. Sold Out To The Devil
  4. I Saw A Sign
  5. Love The People
  6. Likkle England
  7. What Do I Do
  8. Master Of Your House
  9. Son Finger
  10. Vampire Of The Empire
  11. World Be Better
  12. Far From Home
Rating: 10.0/10. From 1 vote.
Please wait...