tu shung peng   trouble time

Tu Shung Peng - Trouble Time

Label: Makasound
Année: 2008

Après leur premier album prometteur "Around Tu Shung Peng", le groupe de Reggae francilien Tu Shung Peng récidive avec un nouvel opus placé sous le signe du Roots. A l'origine un backing band d'artistes jamaïcains, ils ont pris un autre virage les menant à la réalisation et la production de riddims à la touche Tu Shung Peng : un mélange de Roots, avec leur conception se ramenant au son des 70's et de Dub. Un mélange détonnant qui caractérise une fois encore cet album.

Les musiciens se forgent une réputation dans la réalisation de riddims. Et à la vue des artistes invités sur leur nouvel album, il faut croire que leur professionnalisme fait mouche : Clinton Fearon, Michaël Rose, U-Roy ou encore Tappa Zukie pour ne citer qu'eux. Rien que ça, serions-nous tentés de dire !
A la faveur de rencontres faites au cours des tournées françaises de ces artistes ou des connections sur place grâce à des producteurs, Tu Shung Peng a su convaincre de faire poser ces artistes, ces légendes du Reggae. Et puis il y a leur chanteur attitré, le jamaïcain Ras Daniel Ray. Après cette mise en bouche, nous ne pouvons qu'espérer un électrochoc musical !
Dès le premier riddim, leur très réussit "Trouble Time", la mayonnaise prend. De gros riffs de guitare et un air de cuivre démoniaque sur lequel Clinton Fearon pose son titre "Songs Of Praises". Nous retiendrons surtout l'excellent titre de Ras Daniel Ray avec son "Vision Land" qui met en orbite.
Le second titre de l'album est confié à Michael Rose, sur le Memo Dub riddim et son "Babylon Pressure" où il retrouve une seconde jeunesse, loin de ses dernières excursions dans le Dancehall. Toujours sur le même riddim, Stix Dan pose un mystique "Zion Feeling" où il distille son message rasta.
Chaque riddim a ses particularités : une fois le mélodica cadence le titre comme avec le Lost Bass riddim, où U-Roy pose son inimitable style DJ et où encore les lyrics très « love » de Rod Taylor ; d'autres fois, les cuivres ou la guitare sont prépondérants, tel le Shaolin Sun riddim où Ras Daniel Ray chante de touchants couplets à l'attention de ses parents, ou encore le Soul Jazz riddim où le travail des cuivres est exemplaire.
L'album se termine avec l'Eskobar riddim et les vétérans 'Dizzy' Moore, Bunny et Skully avec un message collant à la philosophie du disque : "True Love Can Never Die".

Le Reggae Roots n'est plus exclusivement jamaïcain, comme le prouve les formations telles que Groundation, Soldiers of Jah Army, The Black Seeds ou bien encore Danakil sans compter les backing bands comme le Homegrown band. Et Tu Shung Peng fait partie intégrante de cette lignée d'artistes qui ne veulent pas céder aux sirènes du Reggae moderne. Hélène Lee, écrivain et journaliste, ne saurait être plus d'accord avec cet état de fait et les adoube en précisant que « ces titres ont leur place dans le Reggae éternel ». Un argument choc qui ne pousse qu'à l'achat.

Tracklist :

  1. Songs Of Praises feat. Clinton Fearon
  2. Babylon Pressure feat. Michael Rose
  3. Love Grows feat. Rod Taylor
  4. One Sweet Day feat. Ras Daniel Ray
  5. Sleepy Head feat. Clinton Fearon
  6. I'm A Believer feat. Derrick Harriot & Bunny Brown
  7. Vision Land feat. Ras Daniel Ray
  8. Zion Feeling feat. Stix Dan
  9. Filthy Act feat. Joseph Cotton
  10. Acting Funny feat. U-Roy
  11. Me No Love Wa Gwan feat. Rankin Joe
  12. Road To Freedom Street feat. Stix Dan
  13. Tell Me What feat. Prince Jazzbo
  14. Blaze feat. Tappa Zukie
  15. Baby! Come Rock With Me feat. U Brown (Discomix)
  16. True Love Can Never Die feat. Johnny 'Dizzy' Moore, Bunny & Skully
Rating: 4.0/10. From 1 vote.
Please wait...