va   every mouth must be fed

Various Artists - Micron Music presents Every Mouth Must Be Fed

Label: Pressure Sounds
Année: 2008

Micron Music Limited est un label mais aussi un studio basé sur Retirement Road à Kingston et a vu passer des producteurs aussi talentueux que Bunny Lee ou Lee Perry. Même si ce nom ne vous évoque rien et semble beaucoup moins prestigieux que ses grands frères Studio One ou Channel One, la qualité des morceaux enregistrés par Micron ne sera plus à démontrer à l'écoute de cette compilation. Pressure Sounds a choisi ici de se concentrer sur la période allant de 1973 à 1976 et ne nous présente quasiment que des versions deejays ou instrumentales.

La version de "Satta Dread" de Wayne Jarrett ouvre le feu d'une manière remarquable avec Jah Stitch au contrôle. Avec la version de King Tubby on regrette vraiment l'absence du titre magnifique chanté par Wayne Jarrett. Il est difficile d'enchaîner après cela et c'est Junior Byles qui s'y colle avec un air un peu plus léger sur lequel on retrouve d'ailleurs au micro Pete Welson, un des fondateurs du label. Le Roots qui est entré dans son apogée à cette période, resplendit encore une fois avec I Roy et son "Message From The Top" qui reprend le "Revelation Time" de Max Romeo. Le deejay fait d'ailleurs référence au morceau original en évoquant la faucille et le marteau (« hammer and sickel ») qui est le sous titre du morceau de Max Romeo. Le chant doux des Defenders nous berce alors tranquillement aussi bien sur le titre chanté que sur la version de "Our Rights".
La période représentée ici est aussi marquée par le style « flying cymbal », il est donc logiquement représenté dans cette compilation qui se veut une vitrine du label mais aussi de cette époque. Ainsi on retrouve U-Roy chevauchant une version de "Keep On Running" de Cornell Campbell qui est en fait un titre de Curtis Mayfield repris également par Bob Marley. Après la pause cuivrée offerte par Tommy McCook qui marque la moitié de l'album, Joe Higgs nous gratifie aussi d'un titre sur une rythmique « flying cymbal ». Celui à qui la dernière sortie Pressure Sounds était consacrée avec l'album "Life Of Contradiction", y dénonce la violence, appelle à jeter les armes et à vivre en harmonie dans l'unité. Après la version de Joe Higgs, la trompette de Bobby Ellis résonne pour un titre nommé malencontreusement "Ska Baby" qui est bien loin du rythme frénétique de cette musique mais qui se laisse néanmoins apprécié à sa juste valeur.
Cornell Campbell est de retour en fond sonore avec cette fois ci son titre "Stars" qui supporte le titre éponyme de cette compilation interprété par I Roy qui fait lui aussi partie des artistes récurrents de cet opus tout comme Junior Byles qui prend la suite avec une reprise d'un titre de 1966 des Temptations.
Le mystérieux Blacker Black vient alors poser son style aérien au clavier sur une version de "Your Feeling And Mine" de Ken Boothe avant qu'I Roy entre en scène pour la dernière version. Il s'agit encore d'un « flying cymbal » et encore une fois c'est une titre de Cornell Campbell, "Wherever I Lay My Hat (That's My Home)" reprise reggae d'un titre de Marvin Gaye. Les cuivres terminent l'album toujours sur la même version.

En conclusion, cet album qui n'apparaît pas au premier abord comme un classique s'avère être une mine et représente parfaitement non seulement un label mais surtout une période. Les titres sont variés et alternent entre versions chantées, interprétées par des deejays et autres instrumentaux qui embrassent une grande partie des courants présents à cette époque. Les paroles quant à elles éclipsent totalement l'inspiration rasta pour se concentrer sur la critique sociale et les amourettes plus légères. Une compilation à se procurer pour tous les férus de cette période aussi bien connaisseurs que néophytes.

Tracklist :

  1. Jah Stitch - Conference At Waterhouse
  2. King Tubby’s - Conference Version
  3. Junior Byles - Lorna Banana
  4. Pete Weston & The Flames - Revolution Is For The Chinaman
  5. Straight To Scratch Head (Lorna Banana Version)
  6. I Roy - Message From The Top
  7. The Defenders - Our Rights
  8. The Defenders - Our Version
  9. U-Roy - The Right To Live
  10. Tommy McCook - Tribute To Muhammad Ali
  11. Joe Higgs - Wages Of Crime
  12. King Tubby’s - Wages Of Crime Version
  13. Bobby Ellis - Ska Baby
  14. Ska Version Instrumental
  15. I Roy - Every Mouth Must Be Fed
  16. Junior Byles - Ain’t Too Proud To Beg
  17. Junior Byles - Last Of The Love Songs (Version)
  18. Blacker Black - Black Organ
  19. I Roy - Mad Mad Hatter
  20. Mad Mad Horn
Rating: 8.0/10. From 1 vote.
Please wait...