ras shiloh

Ras Shiloh - Part. #2

Ras Shiloh - Part. #1

Bonsoir Shiloh, c'est un plaisir de te retrouver...
Ras Shiloh:
Oui, mais par téléphone il n'y a pas tes fameux patties (rires), inoubliables !

Ton album s'intitule "Coming Home", je présume que tu parles de l'Afrique
Ras Shiloh:
Bien sûr !

Tu as des projets d'installation en Afrique ? Si oui, as tu un pays de prédilection ?
Ras Shiloh:
Non, je n'ai pas de plan à proprement parlé mais Jah, lui, a déjà tracé mon destin, tu vois ce que je veux dire ? Pareil pour le pays, je ne sais pas : c'est Mama Africa et il faut que j'y aille d'une manière ou d'une autre. Je ne sais ni où je vais arriver, ni ce que j'y trouverai, mais je sais juste que ça s'impose.

Ce n'est pas la première fois que tu travailles avec VP Records, c'est une grosse boîte ! Sont ils durs en affaires ou est il facile de travailler avec eux ?
Ras Shiloh:
Pour l'instant, on veut juste qu'ils poussent la machine, tu comprends ? Parfois quand tu n'es pas un artiste signé chez eux ils ne font pas tout ce que l'on espèrerait qu'ils fassent, tu comprends ce que je veux dire ? Car Ras Shiloh n'est pas un artiste signé chez VP Records, je suis un artiste qui a signé chez Haile Selassie Premier ! Je ne fais pas les albums pour eux, j'en ai fait un avec Donovan Germaine (Penthouse) et lui travaille avec VP et je n'ai pas fait cet album pour VP mais avec Bobby Digital (Brickwall Records) et Bobby Digital travaille avec VP.

On trouve de belles combinaisons sur ce disque avec Morgan Heritage, Bascom X, comment naissent-elles ? Tu invites des artistes ?
Ras Shiloh:
Non Jah a tout fait, rien n'était planifié, on s'est vu en studio et hop on l'a fait !
Toutes les combinaisons que tu entends sur cet album, c'est Rastafari qui a fait le travail, vraiment rien n'était pré-établi...

J'aime aussi beaucoup la pochette de l'album. C'est toi qui avait envie d'une ambiance verte et fraîche ?
Ras Shiloh:
Tu sais, on a mis 3 ans et demi pour faire cet album, ce n'est pas un truc fait en une nuit ! On a pris notre temps et il faut féliciter Mr Dixon, Bobby Digital c'est un grand producteur ! Pour la photo aussi c'est mystique ! Jah a choisi les couleurs ! Le photographe m'a dit qu'il avait trouvé un nouveau coin pour faire la photo et ce qu'il ne savait pas c'est que là où il m'a mené, c'est quasiment chez moi ! Les gens qui habitent la maison, c'est ma famille ! Alors forcément ça a apporté une énergie car quand les choses se déroulent comme ça, comme Jah l'a décidé, tout roule !
Rien dans les couleurs n'était organisé, ça s'est juste trouvé comme ça, je portais ces couleurs-là et la maison est telle qu'elle est. C'est une vibration mystique, parfois des gens planifient des trucs et Jah balaye tout alors autant laisser les choses se faire comme il l'a décidé.

Tu vis dans quel coin de la Jamaïque ?
Ras Shiloh:
A Spanish Town, pour ne pas être trop loin de Kingston car c'est là que le travail se passe et on va en ville tous les jours.

Quels sont les différences entre New-York et la Jamaïque en terme d'industrie musicale ?
Ras Shiloh:
La seule différence que je vois, et encore, ça a tendance à changer, c'est qu'il n'y avait que du son produit en Jamaïque, et que les artistes locaux n'étaient pas reconnus, mais maintenant il y a de jeunes artistes qui passent à la radio, comme par exemple Collie Bud qui arrive avec de gros tunes et qui déchire tout à New-York, et partout d'ailleurs, mais qui n'est pas vraiment sorti en Jamaïque. Les choses changent mais les racines sont toujours en Jamaïque !

Et les projets de tournées en Afrique, ça avance ?
Ras Shiloh:
Ah ! il y a des choses qui se peaufinent, je sais que les gens ont envie de me voir là bas et je ne veux pas que les africains pensent qu'on les oublie. Tu vois : on joue en Europe, aux États-Unis, au Japon. Il faut aussi que l'on aille jouer en Afrique ! J'éspère avoir bientôt la chance de fouler le sol de Mama Africa !

D'ailleurs, tu as récemment eu ta première expérience japonaise, quelles sont tes impressions ?
Ras Shiloh:
C'était énorme ! Il était prévu que je fasse 6 shows et puis ça s'est tellement bien passé que finalement j'en ai fait 10 ! C'était historique ! Ils savent que je suis là ! Et depuis longtemps et ils aiment les vibes. Et on y retourne en septembre !
Eh ! monte le son ! Tu entends Ras Shiloh sur Irie Fm, là tout de suite?
Non,j'ai coupé le son pour l'interview !
Ras Shiloh: J'ai vraiment envie de monter cet album au top car les massives l'on attendu longtemps, c'est la top qualité et je veux aussi que VP utilise toute sa force.
Bon il faut que je te laisse, un taxi m'attend et le compteur tourne ! Alors gardes en pour la part. #3 ! On se voit bientôt de toute façon ! Bénédictions !

Merci et à bientôt ! Protection !

No votes yet.
Please wait...