sylford walker

Sylford Walker

Bonjour Sylford, tout d'abord, comment vas-tu ?
Sylford Walker:
Ah, d'abord je voudrais dire merci à toutes les personnes qui écoutent le Reggae. C'est grâce à ça que je suis ici en ce moment. Et c'est vraiment un grand plaisir pour moi de pouvoir être là et chanter du Reggae aux Massives.
Et je donne remerciement à Jah Rastafari pour la force et bonne santé pour tous et pour moi.

A quel âge as tu commencé à chanter ?
Sylford Walker:
Pour dire, j'ai commencé quand j'étais petit à l'église de mon village (dans la province de St-Thomas) et j'adorai chanter.
Mon premier enregistrement s'est fait en 1975 pour le producteur Joe Gibbs et la chanson s'appelait "Burn Down Babylon". Juste après j'ai enregistré une chanson pour le producteur Clive Hunt qui s'appelait "I Can't Understand", et une chanson du nom de "Good Love", ainsi que le titre "Book of Old Testament" pour le Producteur P. Cluff...

Tu as aussi collaboré avec Glen Brown tu peux nous en dire un peu plus sur cette période ?
Sylford Walker:
Yeah, la période de Glen était quand nous vivions dans la même rue, dans le ghetto et tous les jours il passait devant chez moi pour aller en studio et petit à petit nous sommes devenu des amis.
Un jour, il m'a dit « j'ai des riddims, allons chez King Tubby pour enregistrer » et on a enregistré 8 chansons ensemble chez King Tubby, pendant six mois environ. Toutes ces chansons que j'ai enregistré avec lui n'ont jamais été sorties en Jamaïque mais toutes à l'étranger. Pour vous dire la vérité je n'ai jamais vraiment reçu d'argent pour ces morceaux mais Glen Brown a fait connaître mon nom aux Reggae massives en dehors de la Jamaïque et pour ça je lui dit merci et respect everytime !
Ce qu'il a fait pour moi est plus grand que l'argent, big respect de même pour Joe Gibbs et les autres producteurs. Rastafari !

"Burn Babylon" est devenu un hit, pour ne pas dire un classique. Te souviens tu dans quel esprit tu as écris cette chanson ? Une chanson qui d'ailleurs reste toujours d'actualité...
Sylford Walker:
Yeah, je me rappelle vraiment bien parce que j'étais en prison et j'y suis resté une année pour un joint de ganja. C'est en prison que j'ai eu l'inspiration de cette chanson, j'ai mis un an pour trouver un producteur qui voulait l'enregistrer. Jusqu'au jour où j'ai rencontré Joe Gibbs et il m'a dit d'aller voir son ingénieur, Mr Thompson, et j'y ai enregistré ma première chanson "Burn Babylon", je me souviens que Binghi Bunny était a la guitare, je crois Chinna aussi, Sly & Robbie et je me rappelle plus trop bien des autres musiciens de cette session. La première fois que je suis venu en Europe en 2005, j'ai vraiment été positivement choqué de voir la force que cette chanson provoquait chez les massives en soirée.

Comment trouves tu la vibe en Europe, et plus particulièrement en France ?
Sylford Walker:
Yes, la vibe est bonne, la vibe est si bonne que c'est vraiment un plaisir pour moi d'être en Europe, surtout pour l'amour que les gens montrent au Reggae. Il y a aussi l'alimentation en Europe qui est différente est me donne beaucoup de force. Et je « kiffe » la paix que les gens ont entre eux avec l'amour et l'harmonie. Et pour moi c'est la meilleur façon de vivre.
En Jamaique, à part en 1975 quand ma première chanson est sortie, je n'ai jamais entendu une de mes chansons à la radio ou en soundsystem. En Jamaïque tout le monde me disait que ma musique est inconnue et que les gens ne veulent pas m'écouter. Quand je suis venu pour la première fois en Europe (en 2005), ça a été une énorme surprise de voire la vibe et l'amour pour le Reggae, partout. Et c'est pour ça que je vais toujours donner mon meilleur aux massives, Rastafari.

On peut te voir en live depuis quelques temps, ceux qui ont assisté aux concerts auront remarqué que tu dégages l'amour et l'envie de partager la musique. Mais aura t on l'occasion de découvrir un nouvel album ?
Sylford Walker:
Yeah, il y a plus à venir, je sais pas quand mais oui. L'année dernière Crazy Joe Records a sorti un nouveau CD, "Nutin Na Gwan", avec pas mal de vieux riddims Roots...

Pour finir tu as un petit message a faire passer pour nos visiteurs ?
Sylford Walker:
Yes, je remercie Jah et Asher Selector. Et encore plus d'amour pour tout le monde sur cette terre. A toutes les générations s'il vous plait : gardez la musique propre et positive, et Jah nous bénira tous. Rastafari !

No votes yet.
Please wait...