anthony b massy2008

Anthony B @ Centre Culturel Paul Baillart (91)

Lundi 06-10-2008
Centre Culturel Paul Baillart - Massy (91)

Après un été quelque peu démuni en concert Reggae, Anthony B débute la saison hivernale des tournées Reggae sur le territoire. Il nous revient avec un nouvel album "Life Over Death" qu'il vient promouvoir ce soir au Centre Culturel Paul Baillart de Massy.
A l'ouverture des portes à 20 heures, la salle est très clairsemée. La table de mixage est installée et Bost & Bim montent sur scène pour la première partie. Ils débutent leur set dans une salle pratiquement vide. Chargés de chauffer la salle, la tâche va être compliquée. Ils ne démériteront pas tout le long de l'heure qui leur a été impartie. Les auteurs de "Yankees a Yard" vont démontrer leur capacité au mixage d'œuvres « non-reggae ». Le mélange est réussi. On entend par-ci par-là des œuvres R&B, Soul. On reconnaît "In This Club" d'Usher. Ils s'ouvrent à une palette bien plus large lorsqu'ils reprennent Oasis dans une version Reggae du plus bel effet. N'oublions pas qu'il s'agit également de producteurs ayant travaillé avec de nombreux artistes jamaïcains. Ils font tourner des dubplates d'artistes jamaicains comme Sizzla, Buju Banton ou encore Burro Banton. Des moments Dub sont également entonnés. Après une heure de mix, Bost & Bim annoncent la venue d'Anthony B dans une salle qui commence à se remplir, et avec une chaleur qui se fait de plus en plus présente.

L'attente se fait longue et lorsque le backing band, The Untouchable band monte sur scène, on sent déjà l'excitation du public. Le bassiste commence par jouer de ses compositions, "A Song For Him" puis "Mr President", avant d'introduire Anthony B. Il arrive sur "Time Of Trouble" issue de son nouvel album. Une arrivée toute en douceur sur un rythme lent. Une sorte de mise en appétit. Le rythme s'active au premières notes de "Hurt The Heart", qu'il « pull up » dans la seconde. Le ton est donné. Propre à Anthony B, sa vitalité sur scène ne désemplit pas. Il nous délivre, comme à son habitude, un concert plein de vigueur où les nouveautés côtoient ses premièrs titres. Nous avons droit à "Life Over The Death", "Whip Dem Jah Jah" pour son nouvel album, qui se calent avec "Reggae Pon Top", "World A Reggae" ou encore "Water Pumpee". Sur celle-ci, en particulier, il se déhanchera, entraînant le public avec lui. La communion est parfaite et le public visiblement conquis participe avec entrain.
Après trois quarts d'heure, il nous délivre une nouveauté co-écrite avec Toots, "Sleeping In The Rain". Chanson très touchante, mais qui aura coupé le concert. Ceci n'est qu'une petite pause. La suite va être beaucoup plus ancrée dans le Dancehall avec ses nouveautés "Bad from Long Time" ou "Tease Her", sur un rythme de folie : fini le One Drop. Ici, nous sommes dans du « mix » du début à la fin. Quel rendu! Le moment marquant de ce concert, sans doute.
Le show touche à son terme, nous entendons "Smoke Weed Everyday" mais il n'en a pas fini avec la promotion de son nouvel album car il aborde "Mr Easy". C'est l'occasion pour lui de rester dans ce qui a fait sa notoriété : "Good Cop", "Police", "Raid Di Barn", etc. Anthony B introduit un de ses amis, ainsi que le groupe, et quitte la scène en nous laissant quelque peu sur notre faim.
Nous sortons de la salle, surchauffée, ravis par la qualité de ce concert. Nous ne pouvons que nous réjouir de voir Anthony B en si grande forme, pour la suite de la tournée française et européenne, mais également pour le futur. Il est une valeur sûre pour le Reggae. N'hésitez surtout pas à aller le voir lorsqu'il passe dans votre ville, vous ne serez pas déçus.
Un grand merci à la salle Paul Baillart pour l'accueil.

No votes yet.
Please wait...