caprices

Caprices Festival @ Le Regent (CH)

Vendredi 03-03-2006
Le Regent - Crans Montana (CH)

De la neige partout. De gros flocons qui s’entassent depuis l’entrée en Valais. A partir de Sierre, ville située en vallée de la ville où à lieu le festival (Crans-Montana), la couche sur les routes se fait plus épaisse; les flocons aussi.
Le festival, qui dure un peu plus d’une semaine, accueillera ce soir les plus déterminés. La météo annonce de la tempête et de grosses chutes de neige. Le temps, de mise pour rester blotti chez soi, sera-t-il un frein pour le public?
Arrivée à 20h, dans l’énorme bâtiment qui, organisé en un peu plus de cinq étages, abrite nombre de bars, de buvettes, de coins où se restaurer et boire ou encore un nombre impressionnant de couloirs animés par des stands censés diriger les festivaliers vers les quatre coins du festival.
Le Regent, peut sans doute abriter un bon millier de personnes, voire deux, dans trois grandes salles et une dizaines de petites salles pouvant accueillir DJs et amateurs de musique en tout genre.
A 21h, dans une des grandes salles nommée « l’Alternative », c’est Asher Selector qui sort du silence les quelques personnes déjà présentes, en prenant les commandes aux platines du début d’un show où vont se suivrent Prince Alla, Earl Sixteen, Prince Malachi et Junior Kelly.

Pour commencer les performances live, c’est Prince Alla qui monte en premier sur scène, backé par Asher, toujours aux platines. Malheureusement, sa représentation m’échappera.
Partie pour un entretient avec Junior Kelly, je quitte momentanément la salle et ce n’est que pour la fin du show d'Earl Sixteen et Prince Malachi que je reviendrai. Une surprise d’ailleurs, les deux chanteurs sont assis l’un a coté de l’autre sur la scène, un tambour entre les jambes reprenant le célèbre "Jah Live" de Bob Marley.
En effet, les deux chanteurs se sont rejoints sur scène en même temps pour une session qui se veut sous le signe de Bob. Ainsi je débarque sous le rythmes des tambours, d’une guitare acoustique et de quelques cuivres pour ce special « tribute to Bob Marley ». Un moment agréable, avec le "Redemption Song" inévitablement entonné par le public et autre "Rivers Of Babylon"; mais qui semble un peu long.
On aurait aimé entendre quelque tubes originaux d’Earl Sixteen à la "Malcolm X", "Freedom" ou "Crisis", ou encore quelques titres du Prince. La version acoustique de leurs propres chansons aurait été un plus. Mais on retiendra de ce duo, l’originalité du spectacle.

Le public a encore grossit pour l’arrivée de Junior Kelly. Et c’est avec un "Tough Life" (tiré de son dernier album du même nom) que l’artiste fait son entrée. Avec une intense énergie, Junior Kelly nous fait part des succès de son très bon dernier album. Ainsi "Receive", "Looser", "Jam For A While" ou encore "Rasta Should Be Deeper" se succèdent. La salle suit avec enthousiasme le show énergique du chanteur, qui enchaîne d’un rythme soutenu chacune de ses chansons; il n’y a pas le moindre espace entre deux pour briser la cadence donnée par le jamaïcain.
Puis intervient la bombe "Blaze" qui va déchaîner la foule. C’est aux oppressés du système que cette chanson est dédiée. Fidèle à sa réputation de chanteur conscient, il défie le « shitstem » entre deux couplets : présidents, policemen & politiciens, tout le monde y passe.
On profite aussi de quelques-uns de ses anciens succès comme "Boom Draw" ou "Black" sur l’excellent riddim Jah Jah Children ainsi qu’un "Smile" (de son précédent album) joué sur un ton Ska qui fait sauter tout le public.
Jr. Kelly fera deux come-back. Après l’un d’entre eux, il nous fera profiter d’une chanson toute fresh sur un ton bien groovy. Puis suivra un deuxième départ avant que le chanteur revienne nous séduire une dernière fois avec son fameux "If Love So Nice".
Junior Kelly nous aura vraiment fait profiter d’un show énergique et carré, sans relâchement ni fausse note. En tout 1h30 de concert et un public séduit.
Pour finir, Asher reprend les commandes avant de passer le relais T-Zion, qui s’occupera de clore la soirée.

No votes yet.
Please wait...