clinton fearon

Clinton Fearon @ Le Trabendo - Paris (75)

Samedi 07-04-2007
Le Trabendo - Paris (75)

L'ouverture des portes était prévue à 19h30 et c'est trois quarts d'heure plus tard – le temps que la salle du Trabendo se remplisse tranquillement – que le show commence alors que s'achève cette journée ensoleillée.
Le Mighty Cut Band, groupe d'origine lyonnaise que l'on a pu voir aux cotés des Viceroys pour leur tournée "Reggae Bash" en 2004 avec déj Clinton Fearon, se met en place et entame sur un medley des classiques de l'ancien membre des Gladiators. Ce dernier arrive et entame avec "Run Come Rally", un titre de son dernier album "Vision" puis "Rocky Road".
« Dis one is untitled "On The Other Side". Are you doing ? Ça va ?! ». Chacun a reconnu dès les premières notes le classique de la période Gladiators. Certains sont surpris de voir déjà débouler les titres de cette époque, mais la grande majorité est avant tout ravie de se laisser bercer par ce morceau alors que Clinton nous présente le groupe. Ce soir sur scène, il sera composé du couple basse-batterie, d'une guitare, d'un clavier et surtout de deux cuivres (trompette et saxophone). Le public est aux anges et chante en chœur avec Clinton en reprenant ses « Na Na Na... ».
On continue avec l'album "Vision" à l'honneur ce soir et les titres "Livin' Is An Art", "Sleepin' Lion" et "Vision" puis c'est un retour à l'ére Gladiators avec "Rich Man, Poor Man" et "Chatty Mouth" salués comme il se doit par le public. Le concert se poursuit avec "Jah Know His People" puis "Feel The Spirit" enchaîné avec "Love Light" sur une transition assurée par les cuivres et accompagnée par les petits pas de danse sautillants de Clinton.
21h30, Clinton s'éclipse, suivi du groupe. Serait-ce déjà la fin ? Bien sûr que non. La présence d'une chaise sur la scène avant le début du spectacle nous donnait un indice. Clinton revient donc seul sur scène pour nous gratifier d'une session acoustique. La lumière est plus douce, l'ambiance devient feutrée, le public se rapproche un peu plus de la scène : l'atmosphère devient intimiste. Le public bat la mesure des mains tandis que Clinton nous distille un "One More River" de toute beauté. Le public reste là, figé, à boire chacune des notes qui sortent de sa guitare. L'écoute est quasi religieuse.

Après cet interlude on nous demande si on en veut encore. Quelle question ! Évidemment le public en réclame encore et encore. Le Mighty Cut Band revient donc pour nous jouer "Brother Music" qui sera le dernier titre de la soirée.
Ainsi s'achève l'excellente prestation de Clinton Fearon accompagné par un groupe très solide, qui distille des riddims carrés qui manque seulement peut être un peu d'expérience pour pouvoir vraiment se donner entièrement au public sur scène.
Nous remercions DikSud pour cette très bonne soirée – qui aurait éventuellement mérité une première partie quand même.

No votes yet.
Please wait...