don carlos

Don Carlos + Charlie Chaplin + Winston Jarrett @ Le Palais des Congrès (93)

Samedi 12-11-2005
Le Palais des Congrès - Montreuil (93)

L'affiche de ce concert au Palais des congrès de Montreuil (93) avait de quoi faire réfléchir avant de se rendre au concert des Heptones (formation orginale) ce samedi soir. Et même si l'on savait déjà qu'il manquerait un des artistes prévus, Chuck Fender, dont le style ne collait de toute façon pas avec les autres chanteurs, on apprend à l'entrée qu'il y aura malgré tout quatre artistes qui chanteront puisque Kishon Clarke le remplaçera.

Le flyer annonçait 18 heures mais, certainement pour remplir au maximum étant donné la très grande taille de la salle, ce n'est que vers 20h30 que le show commencera. Le Revolutionary Dream Band se met en place et MC Koffee vient nous présenter la jeune chanteuse Kishon Clarke, qui vient de signer pour son premier album chez VP Records. Elle chantera 3 titres, une belle voix mais elle manque un peu de présence sur scène.
C'est ensuite avec comme un sentiment de soulagement que l'on accueille Winston Jarrett. En effet, le vétéran jamaïcain avait déjà été annulé deux fois sur une préiode d'à peine plus d'un an, et un troisième fois aurait été difficile. Cette fois il est bien là et il interpréte quelques uns de ses meilleurs morceaux, dont "Crucial Times" ou "Mash Down Babylon" qui réchauffera bien la salle, et c'est nécessaire car elle est loin d'être remplie et même le guitariste, entre deux morceaux, est forcé de se réchauffer les doigts avec son briquet! Visiblement plus chaud, il assurera un solo quelques minutes plus tard, plutôt psychèdélique, comme à son habitude.

30 minutes plus tard, montre en main, Winston Jarrett quitte la scène et l'on se prépare à accueillir LE « King of Dancehall », M. Charlie Chaplin. Et même si lui aussi passera pas la limite de la demi heure, il va littérallement enflammer la salle. Après un premier titre en guise d'échauffement et de rappel de ses qualités vocales, il entammera un titre de circonstance: "Fire, Fire". Le public réagit plus que bien, avec les briquets, et donne de la voix. Les présentations faites, Charlie chaplin fait revenir Kishon Clarke pour un titre, "Rescue Me" avant de reprendre un des hits de Brigadier Jerry "Raggamuffin". Après une dédicace à Bob Marley, le DJ va faire chanter une dernière fois le public, sur "Bam Bam" de Sister Nancy.

Il environ 21h45 quand la mauvaise surprise survient: au plus mauvais moment du concert, c'est à dire au moment où le public est le plus chaud, l'organisation a prévu un entracte! Pas pour un changement de plateau, on aurait pu comprendre, même pas pour inviter la salle à visiter le stand merchandising, non pour lui recommander d'aller se désaltérer!

Bref, un bon quart d'heure plus tard, l'artiste le plus attendu de la soirée pour beaucoup fait son entrée sur scène : Don Carlos, en grande forme surgit et commence son show sans tarder: "Front Line", "Zion Train", "Movin" (to the Top), oui le Don est toujours au Top! Il offrira aussi quelques uns des meilleurs titres de l'époque Black Uhuru dont l'excellent "Guess Who's Coming To Diner". Son set sera un peu plus long que pour les autres artistes mais moins d'une heure après le concert est terminé, et il est temps de filer pour le rendez vous incontournable au Cabaret Sauvage : Dub Meetings #2.

No votes yet.
Please wait...