dub meetings 6

Dub Meetings #6 @ Le Cabaret Sauvage (75)

Samedi 08-04-2006
Le Cabaret Sauvage - Paris (75)

King Shiloh rencontre I&I Oneness pour cette sixième édition, les 3 murs du system de King Shiloh qui ne semblent pas au complet (il y a 4 scoops normalement et là seulement 3) composent l’arène du Cabaret Sauvage.
C’est Bredda Neil, sélecteur et opérateur de King Shiloh qui est au contrôle et qui le restera tout au long de la session. Ras Lion et Ras Ieepo l’accompagnent au micro.

00h30, c’est le Johnny Osbourne, "Black Starliner" produit par Manasseh que Bredda Neil nous passe, les massives sont présents mais le Cabaret n’est pas rempli... Un peu plus tard, depuis le hall, nous entendons le "Babylon Fall Down" de Kenny Knotts, Jah Tubbys production, titre qui nous ramène dans l’arène immédiatement mais le titre obtient moins de réactions que les sessions précédentes. Et c’est vrai qu’il est devenu incontournable dans une session depuis quelques mois! Earl 16 fait son entrée sur ce Dub des Bush Chemists, session Earl 16 qui commence, Bredda Neil nous passe "Malcom X", puis Earl 16 nous interprétera "Natural Roots Original" (titre de Manasseh). Earl 16, n’était pas prévu à l’affiche, il est venu à la place de Lyrical Benjie initialement prévu et qui n'a pas pu être présent pour raison de santé.
La sélection continue avec le "Children Of The Emperor" d’Albert Malawi et vers 1h45 nous entendons une brand new Lyrical Benjie qui nous a tous marqué, "Jah Witness". Peu après c’est Earl 16 qui revient sur la version pour entonner "Them Bellyfull".

2h, I&I Oneness continue la sélection sur CD apparemment, Roots Hi-Tek à la sélection et I Natural au micro, Zion Gate production pour commencer, "Fire Pon Dem" de Murray Man. Puis, une production que Shaka joue également, « dubplate style », tout à l’honneur du lillois présent dans la dance, Mighty Cricket et son titre "Get Out", Tomaski production.
2h30, I Natural nous interprète son fameux "Roar Like A Lion", encore plus lourd en live! I Natural va toaster sur plusieurs version Dub, Roots Hi-Tek prendra également le micro, la session qu’ils vont faire nous installe dans une atmosphère plus mystique que la sélection de King Shiloh...

3h15, King Shiloh revient pour la sélection, nous entendrons les productions récentes du label de King Shiloh, "Majestic Music", "Conquer We" et "Burn It" qu’Earl 16 reprendra en direct ainsi que son titre "Universal Love". La sélection de Bredda Neil continue avec un fracassant Lyrical Benjie qui, d’après les paroles du refrain "Conquering Lion" semble être la future production Lion Roots "Sign Of The Conquering Lion" qui sortirait en juin mais je m’avance peut être...

4h15, c’est I&I Oneness sound, on entend I Natural sur des Dubs d’Iration Steppas mais aussi sur la version de Mickey Dread "Roots & Culture" et sur une version Dread & Fred.
Un peu plus tard, c’est Bredda Neil qui a repris place et on peut écouter une version remixée de "Step It Up" de Barry Brown, puis vers 5h pour redynamiser la dance et les massives moins présents, on aura droit à une session Peter Broggs avec "Natty Congo Man" puis le "Jah Golden Throne" et sur ce même riddim de Jah Warrior, on écoute le "Roots Gone International" d’Errol Bellot.

Un avis encore mitigé sur cette session pour ma part mais aussi d’après les retours que j’ai pu lire. A quand la grosse session qui retournera le Cabaret Sauvage une nouvelle fois?

No votes yet.
Please wait...