eek a mouse

Eek A Mouse + Sister Nancy @ L'Ubu (35)

Samedi 04-11-2006
L'Ubu - Rennes (35)

JAHSound.net se rend à Rennes en ce samedi 3 novembre 2006, pour la venue d'Eek A Mouse, pour la première fois en France. La soirée est organisée par Legal Shot (Rennes) dans la salle de l'Ubu. Ce soir, plusieurs artistes sont présents avec lui : Sister Nancy (vétéran deejay de Jamaïque) et Keefaz, qui fait partie des chanteurs actuels les plus prometteurs en France. Le selecta Induhman est là aussi, pour assurer le warm-up.
A peine arrivé, la salle est déjà bien remplie, on refuse du monde à l'entrée. Il est 23h30.
Induhman joue du bon Hip-hop à l'ancienne : les basses énormes font vibrer les murs de la salle. Les têtes oscillent d'avant en arrière. Keefaz fait son entrée pour prêter main forte à l'animation. La salle de l'Ubu est maintenant blindée, les massives ont fait le déplacement en nombre, et de loin pour certains. Induhman nous prépare à cette occasion une session Rub-a-dub et Early Digital des plus musclées ! Tony Tuff "Careless", King Kong "Rocky Road", et Little John "Girl What Can You See" qui obtiendra un forward. Horace Andy "Stop The Fuss" avec sa « sweet voice », dans le style Wackies, et un énorme Coco Tea "War", avec des basses bien massives ! Beaucoup d'autres cuts seront joués dans le style Roots et UK, mais quelques uns ont plus retenu mon attention, comme le killer Mur Head "Bad Boy Visit" et Daddy Freddy "Bad Boy Patrol" sur le label Vena, pur fast style! Teddy Brown "Sensi Man Rock", Sellah Collins "Soso So" ou l'énorme Courtney Melody "Screechie Accross The Border" qui fera grand bruit, puisque forward ! Grosse sélection que nous propose Induhman, du grand art même, la salle est surchauffée. Pour finir la session, le classique "Fit You Haffi Fit" de Black Uhuru. Forward again !

legal_shotIl est maintenant 1h20, Legal Shot prend place, selecta Matty Dread au contrôle et MC Polak au mic. Pour continuer dans la lignée Early Digital, le très massif "Come Mi Just A Come" de Tenor Saw (fraîchement repressé), avec ses basses lourdes dingues. Le public réagit très bien, et encore plus avec le très classique "Lots Of Signs", toujours de Tenor Saw. Petit clin d'oeil à Joseph Hill, du groupe mythique Culture et décédé récemment, avec son succès "Policeman". Legal Shot nous montre maintenant à quel point ils peuvent être originaux, en jouant un dubplate du fameux rappeur New-Yorkais Afu-Ra avec son hit "D&D Soundclash", sur la version originale (même version que Barrington Levy "Mini Bus"). A savoir que Legal Shot est le premier sound system au monde à avoir enregistré Afu-Ra en dubplate.
Ils s'orientent alors dans un style plutôt Dancehall - Hip-hop avec notamment beaucoup de remixes : Top Cat "Push Up Yu Lighta" et la combinaison Super Cat / Method Man "Scalp Dem" sur la version Hip-hop du Real Rock riddim. Un tout nouveau remix obtiendra un gros forward, UB40 "Red Wine For Gaze", version Dancehall avec Sizzla. Lil' Kim "Lightaz Up", production Bombist. Et un nouvel artiste en pleine progression qui nous vient de Suède, Million Styles sur le Chakra riddim et Capleton “Purge Dem”.
Les sélections s'orientent Dancehall, l'ambiance est bonne et la chaleur est au rendez-vous. Le récent "Mizik" d'Admiral T sur le Judgement Time riddim (production Bim & Bost) laissera la place à Keefaz.
Il est 1h55, Matty Dread toujours au contrôle, Keefaz prend le micro avec le sourire.
Les massives sont chauds et prêt à accueillir les lives. "Résistance Solide" sur le Judgement Time riddim toujours, met à l'aise tout de suite. "Massive" et "Put Your Lights Up" pour des vibes Dancehall - Hip-hop. On sent qu'il a énormément travaillé et fait beaucoup de lives, car il a vraiment progressé au cours de ces dernières années. "Si t'Apprécies Le Style" est devenu un classique pour les habitués. Il fait participer le public pendant le refrain. "Clap Clap" sur une version de Busta Rhymes et "Sarkofidead", sortis récemment en 45 tours. Pour finir son show, "Déclic" sur le Intercom riddim ! Très entraînant ! Keefaz a bien surchauffé la salle, pour laisser la place à l'une des reines du deejay style, qui n'en est pas à sa première venue à Rennes aux côtés de Legal Shot...
Sister Nancy arrive sur scène vers 2h15. Tout de suite, on se rend compte que quelque chose ne va pas. En effet, la sista a la voix complètement cassée. Triste réalité, c'est le dernier show de sa tournée, beaucoup de trajets en avion et peu de sommeil sont la cause de cet état évident de fatigue. Elle essaiera quand même de faire au mieux. "Transport Connection" ou "One Two" qui sont des classiques de son répertoire, mais impossible pour elle de finir une seule chanson. Elle nous quittera donc sur le très classique "Bam Bam" qui a fait son succès international. Un show très court, mais elle est toute excusée, c'est humain.
Polak prendra alors le micro pour nous expliquer les soucis de santé de Nancy : « C'est avec le cœur qu'elle est venue faire son show ce soir, et elle est vraiment désolée de ne pouvoir aller plus loin, faites un maximum de bruit pour elle ! » Le public réagit très bien, et applaudit la sista.
Keefaz revient alors sur scène pour réconforter un public un peu déçu. "Selecta" (qui est aussi devenu un classique de son répertoire) sur la version old school "You A Lead" de Red Fox. Legal Shot reprend la main avec plusieurs dubplates efficaces, Top Cat, Shinehead "Raggamuffin" sur le Come Down riddim et le classique Johnny Osbourne "Budy Bye" sur le Sleng Teng ! Forward !
C'est l'heure d'accueillir l'artiste que tout le monde attend, Eek A Mouse, pour la première fois en France ! Il est 2h40.

eek_a_mouse1La première version l'invite à faire son entrée. On voit alors débarquer un grand monsieur, très simple, le sourire jusqu'aux oreilles et avec un béret vissé sur la tête. Ça y est ! Il est là !
Début de la session avec le fameux "Assassinator", inna di Rub-a-dub style ! Le public est aux anges et lui offre des cris de joie. Les sifflets sont au rendez-vous et en masse ! "Ganja Smuggling" fera énormément de bruit, puisque Eek A Mouse n'a même plus besoin de chanter, tellement les massives connaissent les lyrics par coeur ! Forward ! Il commence par ses plus gros succès: "Wa Do Dem", qu'il refait à la perfection avec tous ses gimmicks qui le différencient des autres deejays. "Christmas A Come", "Slavery Days" et "Deep Him". Puis l'énorme "Beng Da Deng". Le public, toujours au taquet, récite les lyrics. Eek A Mouse s'approche de plus en plus devant la barrière, pour les faire participer. Il enchaîne avec le célèbre "Khaki Suit", sorti récemment, mais en remplaçant les parties de Damian Marley et de Bounty Killa par ses gimmicks inimitables « Beng Beng Da Deng »...
"Sensimilia" pour tous les ganjamans présents, "Tell Dem" ou "Wild Like Tiger". Il est impossible à arrêter et en très grande forme ! Pleins d'autres tunes seront interprétées, mais il faut surtout retenir "Terrorist In The City" ou encore "Taller Than King Kong", produit à l'époque par Jammys. On arrive malheureusement à la fin du show, on aura passé un très bon moment en sa compagnie, et on se souviendra d'une personne très chaleureuse et humble. Pour finir, on aura droit à un dernier morceau, toujours dans le style Rub-a-dub, avec "Nuclear Bomb". Très bonne prestation, qui rattrape largement la petite performance de Sista Nancy, vu la longueur du show d'Eek A Mouse. Cela fait très plaisir de le voir enfin en chair et en os.
Il est 4 heures, la fin de la soirée approche à grands pas, mais Legal Shot a de quoi tenir éveillés les survivants encore très nombreux avec une avalanche de dubplates. Sister Nancy, pour la remercier d'être venue, big up à elle ! Carlton Livingston sur le Billie Jean riddim et le classique "Mama Used To Say" de Shinehead, puis "Promises" sur la version massive du Cuss Cuss riddim. Un très bon Chukki Star "Sweet Meditation" sur le classique Doctor's Darling riddim, Glen Washington "Legal Shot The Glory" sur la version du Fade Away, forward ! Encore un classique, "Truth & Rights" de Johnny Osbourne, forward again! Lyricson sur la même version. Que du lourd pour cette fin de soirée. Pour finir tranquillement, une sélection de 45 tours: Barrington Levy "Sensimilia", Anthony Brown "Black & White History" (malade !) sur le Intercom riddim; un cut énorme qui fera vibrer le public. Hopeton Lindo "Territory", Don Carlos "Oh Girl" et le très classique Ras Michael "None A Jah Jah Children". Pour clôturer la danse, un dubplate de Black Uhuru "Natural Mystic" sur la même version que le célèbre hit du king Bob Marley. Enorme !
Il est maintenant 4h45, il est temps de quitter la salle. Encore une très bonne soirée à Rennes, organisée par Legal Shot, qui font du très bon travail depuis plusieurs années maintenant. Petite performance de Sister Nancy, mais Eek A Mouse a très bien rattrapé la chose !

No votes yet.
Please wait...