fluoman

Fluoman - Lumière Noire - Rétrospective #01 @ Collégiale St André - Chartres (28)

Du 13-07-2007 au 03-09-2007
Collégiale St André - Chartres (28)

Le monde du Reggae, et la foi en Rasta qui l'accompagne parfois, ne se limite pas uniquement à sa musique. C'est ce que nous montre cette exposition de peinture qui se déroulait au sein de la Collégiale Saint André de Chartres (28) du 13 juillet au 3 septembre. Elle était organisée conjointement par la ville de Chartres et l'association Arc en Fluo.
Il s'agit en fait de la première rétrospective consacrée au peintre Fluoman. Disparu en 2005, il laisse derrière lui plus de 500 peintures. Son nom lui vient du procédé utilisé pour réaliser ses œuvres : il utilise en fait de la peinture acrylique fluorescente en plus de la peinture classique ce qui permet une combinaison infinie dans les couleurs, non seulement à la lumière naturelle, mais bien au-delà. Si on expose ces peintures à la lumière noire, elles se révèlent totalement différentes laissant apparaître et disparaître des détails insoupçonnés en lumière naturelle.
Vos yeux ont peut-être déjà croisé l'une de ses œuvres durant un concert. Dernièrement, les Zicalizes lui ont rendus hommage (pour le concert acoustique avec Chinna Smith, Kiddus I et I Jah Man notamment), tout comme la soirée Reggaetime #02. Il faut savoir que certaines de ses œuvres étaient spécialement réalisées pour être utilisées en décor de fond pour les concerts.

L'exposition est répartie entre deux grandes salles. Dans la première sont présentés les tableaux à la lumière du jour qui filtre à travers les fenêtres de l'église. On distingue deux grands thèmes: l'Afrique et le Reggae. La visite quant à elle se fait au son d'un profond Reggae Roots (avec des artistes comme Israel Vibration par exemple).
La première partie est donc consacrée à l'Afrique et représente des scènes de vie du continent. Certains tableaux comme "Camion dans le désert" donnent l'illusion de photographies tellement les jeux d'ombres et les couleurs sont proches de la réalité.
La seconde partie présente des artistes du Reggae. On découvre ainsi pêle-mêle : Mortimer Planno, Ras Michael, Augustus Pablo, Wiss, Culture...

Les peintures présentées sont très belles mais n'offre pas toute leur dimension dynamique voulue par l'artiste. Pour cela, il faut se rendre dans la seconde salle.
Plongés alors dans l'obscurité, il faut attendre quelques secondes pour que nos yeux s'habituent et qu'apparaissent des scènes encore plus extraordinaires. Encore une fois, les différentes peintures sont regroupées par thèmes. L'Afrique occupe une nouvelle fois la première place avec "One Africa" où figure Kwamé N'Krumah, le grand leader ghanéen. On retrouve également plusieurs tableaux avec les visages peints des Bororos, peuple nomade de l'Afrique de l'Ouest.
Un peu plus loin c'est l'Ethiopie qui est à l'honneur. Fluoman reprend à son compte l'art chrétien traditionnel pour "Les neufs saints d'Ethiopie", "Diable Enfermé", "Entrelacs en croix" ou "Salomon et le labyrinthe à sept circonvolutions". "Epiphanie 1 et 2" quant à elles, représentent les fêtes du Timkat à Lalibela avec un souci du détail tout simplement époustouflant.
La visite se termine avec le monde du Reggae représenté par "Aston 'Family man' Barret" et Bob Marley. Ce dernier est représenté à deux reprises avec "Kingston 5-12-76" peint le lendemain de la tentative d'assassinat dont le chanteur avait été victime et "Crisis" qui a servi d'inspiration à Neville Garrick pour la pochette d'Uprising à la demande de Bob lui-même.

Retrouvez plus d'informations sur Fluoman et l'association Arc en Fluo sur www.fluoman.net. Cette association agit pour la promotion et la diffusion des oeuvres de l'artiste (sans oublier leur restauration), c'est donc une action à soutenir.

No votes yet.
Please wait...