funde

Fundé @ Le Glaz'Art (75)

Lundi 03-04-2006
Le Glaz'Art - Paris (75)

Fundé, formation française de Reggae Roots, qui avait déjà attiré notre attention par la qualité de sa prestation au festival Seine et Marnais "Roots dans la Vallée", poursuit son ascension et assure une actualité riche en multipliant les dates et en sortant son premier album.
C’est au Glaz'Art, salle du 19ème arrondissement de Paris, réputée pour ses concerts, ses expositions et autres projections, que Fundé a décidé d’assurer, le jour même de sa sortie, la promotion de son 1er album intitulé "Présence".
Avec une scène particulièrement restreinte au regard de l’importance de ce collectif, qui d’ailleurs était accompagné pour l’occasion du célèbre Al Chonville; on peut, sans prendre de risque, dire que les 8 membres de Fundé ont goûté pendant près de 2h30 aux joies de la promiscuité. Fort heureusement, cela n’a pas entaché leur représentation et les quelques 27 morceaux joués ce soir là, viennent nous le confirmer.
Petite remarque agréable, en ce qui concerne la décoration de la salle du Glaz'Art par Fundé et surtout un petit plus qui est la réalisation de « cartons » dans toute la salle et même dans les toilettes, avec des petites phrases à méditer, des citations (Martin Luther King, Gandhi, etc.) « L’ignorant se fâche, le sage comprend. »

On commence donc cette grosse soirée sur une reprise de Johnny Osbourne avec la tune "Purify Your Heart"; la salle n’est pas remplie au maximum, mais l’interaction avec le public elle est bien au rendez-vous! On retiendra également la big version des Congos "Youthman" et la performance du percussionniste GéLion.
C’est parti pour plus de 3 heures de vibes, de plus nos 9 musiciens nous réservent quelques petites surprises... notamment la venue d’une clarinettiste qui viendra enchanter la salle. On (re)découvre alors la richesse des textes confrontés à une certaine maîtrise musicale. Cette soirée marque donc la sortie officielle de leur premier album "Présence". Au lead vocal, on retrouve Yoha, mais aussi Ti Slate (guitariste) qui interprète une tune en anglais "Devil Prophecy". GéLion prendra le micro sur "La Lumière".
Notons que les versions live sont plus rapides que sur l’album pour le plus grand plaisir de nos oreilles !
C’est l’occasion de découvrir une des premières tune de Fundé : "Harmonie", qui ne figure pas sur l’album.
Nous allons ensuite pouvoir apprécier les joies du live et de ses versions inédites. On redescend d’un cran le tempo pour "Absence", et pour l’occasion un autre invité surprise vient s’ajouter au morceau : Yann Vang, un célèbre guitariste de Jazz. Une magnifique intro qui enchaine sur des textes, évoquant la disparition d’un être cher, ne pouvaient nous laisser insensibles. Pour autant, le positivisme propre à Fundé nous rappelle que vivre une expérience aussi douloureuse permet à l’individu d’en ressortir plus fort.

Un petit incident technique contraint le groupe à se lancer dans une petite phase d’improvisation afin de faire patienter un public particulièrement compréhensif. Fundé nous bluffa véritablement en offrant pour l’occasion un échantillon de leur potentiel technique par une rythmique entraînante. On retiendra notamment la performance de Gouss (le batteur) qui accompagné d’Al Chonville nous offrit un pur moment de bonheur.
Le temps passe vite, et on continue avec une reprise de Dennis Brown "So Jah Say".
Digne d’un grand groupe, Fundé s’offre un petit rappel et en profita pour entonner une magnifique version de "Tu Sais Déjà" sur une grosse intro Dub, nous pouvons constater une fois de plus les performances musicales du groupe. On enchaine alors sur deux grosses tunes bien « fire » : "Résiste", une fois de plus réadaptée pour la scène, dans un rythme plus rapide que l’album et "Tirer Les Leçons" auxquels il convient de souligner l’enchaînement particulièrement réussi.
Pour finir, on remarquera la venue de Kaly pendant le concert (artiste tout droit venu des montagnes de la Martinique) qui nous a fait un bon featuring avec Yoha sur l’incontournable "Natural Mystic" du king Marley, le public en redemande alors on ne se prive pas de s’en refaire une: ce sera "Crazy Baldhead".
Un concert promo qui s’est bien déroulé dans l’ensemble, quelques petits soucis d’enceintes au début et quelques larsens, mais la vibe reprendra vite le dessus. Dommage que la salle n’est pas été totalement remplie, mais c’était un lundi soir...
Quoiqu’il en soit le public fut très largement conquis et la plupart connaissaient déjà les paroles de l’album, ce qui signifie que nous avons déjà de vrais addicts à Fundé.
Fundé fera la première partie de Ken Boothe le 02/05/2006 et de Groundation, ce qui devrait les propulser sur la scène Reggae Roots française.

No votes yet.
Please wait...