groundation 2004

Groundation @ Centre Culturel Paul Baillard (91)

Samedi 27-11-2004
Centre Culturel Paul Baillard - Massy (91)

Samedi 27 novembre 2004 sera une date qui restera gravée dans la tête des massives qui ont fait le déplacement à Massy. La surprise de beaucoup de spectateurs lorsqu'ils arrivent dans la salle et découvrent une salle de cinéma... avec des sièges ! Un peu surprenant pour un concert... certes mais ça ne va pas empêcher la vibe de circuler !
Concert prévu pour 20h30 avec en première partie un groupe français nommé : Salam High. Un petit groupe sympathique, avec des consonances orientales et du soleil dans les rythmes... Bonne petite prestation, ce n'est pas évident de passer avant Groundation. Vers 21h00 : Petite pause, le temps de préparer le matériel du groupe si attendu! Encore les 3/4 de la salle sont assis, la température monte tout doucement...

Arrivée de Groundation : Harrison Stafford (le chanteur + guitariste) arrive avec le groupe, petite intro qui fait lever tout les massives (a noter que le public était aussi bien composé de jeunes, que de... moins jeunes diront nous), Groundation ça touche tout le monde, c'est incroyable... C'est une véritable démonstration musicale, on notera que les membres de Groundation sont diplômés d'une grande école de Jazz américaine, ce qui ce ressent énormément dans leur musique, les cuivres sont énormes. Un excellent David Chachere à la trompette, le tout jeune Kelsey Howard, agé de seulement 21 ans manie le trombone d'une façon incroyable, d'ailleurs on reconnaît tout de suite son intervention sur "Freedom Takin Over"... Greattin! A la basse, c'est du lourd également Ryan Newman (Iron), nous fait vibrer avec sa grosse basse, en plus il a un feeling qui ce ressent tout de suite. Deux coups de coeur au niveau des solos, d'une part l'immense Marcus Urani, quand il commence à enchainer le clavier, on se demande si il va arrêter ! Big big fire, une rapidité surprenante sur un flow endiablé ! Le deuxième coup de cœur pour le percussionniste (je ne retrouve plus son nom...) en un mot : FIRE ! Ce qui y étaient pourront confirmer lors de son solo... la folie. Un enchainement crescendo, des changements de rythme, bref de la percu comme on l'aime ! Large UP à lui ! Le batteur nous a également fait sont petit show, lui aussi c'est du gros. Il a fait des enchainements que j'avais rarement entendus... je sais, c'est abusé de dire que du bien de ce concert mais encore une fois, ceux qui y étaient pourront confirmer... Un groupe hors normes, aussi bien dans la technique musicale, qu'en solo, que dans la vibe ou la voix...
En ce qui concerne la playlist, nous avons bien sûr eu droit à une grosse partie de "We Free Again" : "Dem Rise", "We Free Again", "Music Is A Most High", "Cultural Wars (III)"; entre autres...
Puis...
Première sortie du groupe... La salle en redemande, tout le monde scande Groundation, siffle, tape dans les mains... il ne faudra que peu de temps pour revoir Harrison Stafford revenir sur scène et nous clouer avec un Something More, ça y est! On repart dans les anciens albums... Ca devient bon. Une bonne partie du public connait déjà bien les sounds et reprend les refrains en coeur. ROOTS VIBES ! L'ambiance est là. Qu'est ce qui pouvait venir de mieux qu'un petit "Hebron", enchainé sur le déjà légendaire "Freedom Takin Over"...
Puis deuxième sortie du groupe... quoi déjà??? Le public ne compte pas s'arrêter là et le fait bien comprendre, il ne fallait pas commencer à reprendre les anciens albums ! après 5 minutes de fire et acclamations, Groundation revient une nouvelle fois, Harrison Stafford malgré une corde de guitare cassée revient enchainer et mettre le fire. Il jouera au moins 30 minutes avec une corde en moins. Là c'est encore du lourd qui arrive en sound, avec l'immense "Undivided", avec un pull up ! Mais si. Et un final énorme... Avec un a capella sur la fin en coeur avec le public et le groupe repart en backstage... Finish ?
Comme le dit le dicton : jamais deux sans trois, le public avec déjà 2 "standing ovation" remet le feu une troisième fois ! Le phénomène Groundation est bel et bien là, les gens en redemandent, encore et encore... Dernière réapparition du groupe, et pour calmer tout le monde il ne trouvent pas mieux que de nous faire... "Get Up, Stand Up." Je ne vous détaille pas l'ambiance dans la salle : aux premières notes de ce sound, tout le monde chante, jump... C'est le fire à Massy ! Cette troisième fois sera la dernière, un big big concert. Merci Groundation.

Rencontre avec le groupe en backstage après, petite séance photos, autographe et discussion avec Harrison Stafford et Marcus Urani. Ils aiment la France, son public, ils sont simples et dégagent l'Amour, la vibe, Big respect... Bless.
Merci Laurent sans qui cette rencontre n'aurait été possible. Large up c'était génial.

No votes yet.
Please wait...