jasound 2 1

Ja' Sound Festival #2 :: 03/08 @ Parc Arthur Rimbaud (30)

Mercredi 03-08-2005
Parc Arthur Rimbaud - Bagnols sur Cèze (30)

Ouverture des portes vers 19 heures, il y a déjà beaucoup de monde qui attend devant l'entrée. Beaucoup sont arrivés dans l'après-midi et veulent maintenant goûter la vibe au plus vite après s'être installés sur l'aire de camping, d'abord les quelques places à l'ombre pour les premiers arrivés (depuis le matin et même pendant les deux jours précédents pour les plus motivés).
Le camping est assez bien organisé : 2 grands espaces y sont réservés, le seul défaut étant le manque d'ombre (sur environ 70%) et surtout la poussière; le mistral soufflant fort et en continu, le camping paisible se transforme vite en tempête de sable... Les festivaliers semblent malgré tout relativement à l'aise et très vite les soundsystems animent le "off", très bonne ambiance à côté du Reality Vibes Sound.

L'entrée dans le festival se fait à travers le village des stands, petite promenade agréable qui ne se videra pas de toute la soirée, permettant ainsi de "souffler" à l'écart de l'arène de la Dub Academy. Une arène particulièrement impressionante: pas forcément par ses dimensions (un grand Cabaret Sauvage sans
chapiteau) mais par les murs de son qui la compose, 3 pour King Shiloh, 3 pour Aba Shanti et 2 (très gros) pour King Earthquake.
Même si le plein air recquiert un niveau sonore supérieur à une salle, on sait tout de suite que le son sera très puissant, voire surdimmensionné. Les premiers sons émis de cette soirée d'ouverture viennent des stands, mais un peu avant 20 heures, c'est Bredda Neil qui va ouvrir la danse avec quelques plates avant d'accueillir Ras Ieepo, puis MC Ras Lion. La déception est grande de très vite comprendre que Lyrical Benjie, lui sera absent.

Viendra ensuite le géant de Birmingham : King Earthquake ! La session commence par un Dub Stepper et très envoutant, c'est d'ailleurs le souhait d'Errol Arawak qui veut nous offrir « un peu de méditation avant de commencer... ». Une bonne sélection, beaucoup plus Dub que celle de King Shiloh mais très progressive jusqu'à un petit incident, particulièrement regrettable: le son (trop?) puissant de King Earthquake vient littérallement de faire sauter les plombs! Le stand des anglais n'a plus de courant et interrompt brusquement la session.
C'est donc plus rapidement que prévu que le troisième "roi" de la soirée prend le relai : Aba Shanti on da control ! Et avec son propre système, le son Aba Shanti est vraiment particulier : très fort mais surtout très propre. Après l'entrée des basses ou utilisation de la sirène, Aba Shanti vérifie l'effet sur le public, visiblement bien décidé à vraiment le faire danser, et il y parvient rapidement, notamment à l'aide de son frère Blood Shanti lors de sa deuxième session.

Les trois sounds font des sélections d'une vingtaine de minutes voire un peu plus, rotation du public et c'est parti pour une spirale envoutante tout au long de la soirée, Aba Shanti aura joué au final plus que les autres étant le seul à avoir un system qui a tenu la route ce soir là ! Et tant mieux, quelle selection !
King Shiloh, sur les coups de 21h, nous a passé la dernière série d'Addis Record sur le riddim "The Heat". Aba Shanti plus tard nous commence une session avec les Gladiators et le "Jah Love" et il finira cette session pendant plus d'un bon quart d'heure sur le Ras Mac Bean "Selassie I Visions" et le Christine Miller "Come Together & Unite", big riddim, grosse effervescence dans l'arène!
King Earthquake continue la danse avec Sister Aiesha pour le magnifique morceau "King Selassie I", nous aurons eu l'ocasion d'entendre un formidable nouveau morceau de Barry Isaac sur Reggae On Top riddim, "Protected" qui est une reprise d'une big tune de Prince Alla "Heaven Is My Roof"!
L'heure tourne, le public aussi continue de tourbilloner au milieu de l'arène, toujours autant bondée, quelques pauses sont cependant nécessaires pour ceux n'ayant pas prévus les protections auditives afin de pouvoir profiter du son les prochains soirs du festival aussi!
22h50, Aba Shanti nous offre du Roots & Culture "Jah Live", "Exodus", Marley résonne dans l'arène, et c'est au tour de Blood Shanti de prendre le micro, auprès de son frère pour le célèbre "What a Gwaan"!
23h30, King Shiloh nous fait part de sa dernière production, enormissime titre de Earl 16! Le stand de Musical Riot a dû en distribuer pas mal par la suite...
La soirée continue, 00h15, je suis au loin quand j'entends sur le system de King Earthquake un morceau qui fait énormément plaisir à mes oreilles, Kenny Knotts et Mungo Hi Fi pour un "Belly Ska" qui ne laisse personne statique!
00h40, Murray Man venu prendre la place de Pablo Gad, d'habitude au côté d'Errol Arawak, prend le micro pour son "Get Up & Stand Up" !
Beaucoup plus tard, King Shiloh nous passe une autre production, le "Rastaman Style" de Lyrical Benjie, malheureusement absent !

02h50, La soirée touche à sa fin, les enceintes de l'Aba Shanti System nous envoient plusieurs versions de la désormais incontournable production Scoops : Madu & Jah Marnya, sur le Livication riddim afin de continuer dans une ambiance plutôt dynamique, pas de répit pour les jambes ce soir là, Stepper jusqu'au bout !
Donc bilan d'une première soirée complètement réussie, abasourdie quand le son s'arrête bien qu'il reste en permanence dans les oreilles ! Un bon aperçu des soirées londoniennes et on continue dans l'esprit avec les prochains "Dub Meetings" à la rentrée !

Video Dub Academy - Part. #1 | Video Dub Academy - Part. #2 | Video Dub Academy - Part. #3

No votes yet.
Please wait...