jahill java 2008

Jahill @ La Java (75)

Mercredi 25-07-2008
La Java, Paris (75)

Dans le cadre de la sortie de son nouvel album intitulé "Une Epoque Formidable", l'artiste seine-et-marnais Jahill nous conviait le 25 juin dernier à son showcase la Java, salle emblématique parisienne du 10ème arrondissement implantée dans le quartier Belleville.
Arrivés un peu en avance, il nous faudra patienter légèrement avant de voir les portes de la salle s'ouvrir vers 21h; une ponctualité qui pour le coup nous sera bénéfique, puisque nous avons pu « checker » le deejay vétéran Joseph Cotton et 2 membres du groupe français Kana.
Le début des festivités est assuré par DJ Zamal et Adron et c'est un set a tendances Dancehall-Nuroots qui nous sera proposé avec notamment des titres comme "Etre Un Homme" de Blacko et Krys, "That Girl" de Red Rat, "Ghetto Story" de Baby Cham, le X five Riddim, Admiral T, Sizzla, Jah Cure, etc.

Après environ 30 minutes d'attente, Jahill fait une entrée remarquée en débutant par le morceau "Rien De Neuf" sur le très d'actualité Purple Ting Riddim.
Malgré un public clairsemé, s'expliquant sans doute par une programmation en semaine, l'ambiance est belle et bien au rendez-vous, ce qui nous conforte dans l'idée que l'intimité et l'interaction proposées par ce genre de concert n'en sont pas moins positives comparées à l'impersonnalité parfois ressentie sur de plus grosses dates.
Logiquement, c'est un live au répertoire éclectique, à l'image d'un nouvel album référencé à juste titre « Reggae-World », que nous délivre ce soir Jahill.
Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a décidé de nous gâter en nous offrant une sélection riche, alternant entre morceaux de son nouvel opus, petits clins d'œil à son street album "System.D" (« It's a long road, it's a long valley... »), références à certaines fondations du Reggae ("Brigadier Sabari" d'Alpha Blondy, "World A Reggae" d'Ini Kamoze, etc.) ; le tout aussi bien sur de gros classiques du genre comme le Real Rock riddim que sur des sons plus contemporains comme le Come Around riddim ou même l'instrumentale Hip-hop d'Akon "Locked Up", déjà reprise avec succès par T.O.K.
Dévoilant l'étendue de son talent à travers les nombreux morceaux joués tels que "J'entends Parler", "A l'Ombre", "Mon Cœur Parle", "Bonhomme" ou encore "Véner", Jahill nous a également démontré qu'il était à l'aise sur scène, n'hésitant pas à balancer des toasts fracassants ou même à plaisanter avec le public entre les chansons.
Après environ 1h15 de prestation, et le traditionnel rappel, Jahill conclue son show par "Perle Rare" (où l'on appréciera les solos à la guitare et au saxo), et enfin "System.D".
La soirée touche à sa fin, DJ Zamal et Adron reprennent alors le contrôle des platines et accompagnent notre sortie avec "Legalize It" de Peter Tosh.

En définitive, si l'on peut exprimer notre déception de ne pas avoir eu droit aux featurings avec Lyricson (bien qu'excusé) et Muels (que nous avons pourtant croisé au cours de la soirée...) et souligner les petits réglages qui restent à finaliser avec le band, nous restons sur une très bonne impression générale de ce showcase.
Saisissant par ses capacités vocales, touchant par la générosité dont il a fait preuve tout au long de cette soirée... Jahill a su répondre présent pour ce premier rendez-vous, ce qui ne laisse présager que du bon pour les prochaines dates à venir.

No votes yet.
Please wait...