jamaica allstars

Jamaica All Stars @ Le New Morning (75)

Mercredi 23-02-2005
Le New Morning - Paris (75)

Il était pourtant bien indiqué 21 heures sur le site du New Morning mais arrivé sur les lieux, la salle est déjà quasi pleine et Ganja Tree, le deejay jamaïcain du Wake Up Sound est déjà à l’œuvre, délivrant un bon flow, notamment sur une version de Tenor Saw.
La suite c'est le selecta qui l'annonce, et le groupe légendaire fait son entrée sur scène. Mais les Jamaica All Stars ne semblent pas être au complet; en effet, il manque Justin Hinds, absence que Sparrow Martin et ses compères sont visiblement bien décidés à faire oublier car ils enchaînent immédiatement des morceaux de Calypso comme "Linstead Market" ou "He Mama He Papa". Les Jamaica All Stars ont l'habitude pour leurs concerts de dérouler une chronologie de la musique jamaïcaine et ce sera bien le cas ce soir aussi, puisque ensuite ce seront des titres plutôt Ska comme "Back To Zion" ou un medley "Alipang / Coconut Rock / Skahooney / Occupation".
Très vite, Skully Simms laissera sa derbouka pour chanter et danser aux côtés de Sparrow Martin mais aussi avec le public, car depuis le début du concert la salle est très agitée, le public répond bien au jeu de scène du groupe. Une reprise de "Simmer Down", quelques pas de danse énergiques de Skully Simms et le public réagit encore, il se créé un véritable échange d'émotions car on sent que le groupe est vraiment content de jouer ici ce soir et toute la salle leur rend largement.

Évidemment des cuivres excellents, c'est un concert des Jamaica All Stars, rappellons le ! Et pour épauler Johnny 'Dizzy' Moore à la trompette, un trombonne et deux saxophones, dont Stepper particulièrement en forme ce soir qui offrira des solos teintés Jazz, on en redemande !
On bascule ensuite dans le Reggae avec un magnifique "Drink Milk" et le titre "Armaguedon" sur une instru bien connue des Roots Radics. Et c'est après un « amusant » "Banana", les membres du groupe seront présentés par Sparrow Martin et vont se retirer en coulisses un par un, certains en continuant de jouer. Mais après environ une heure d'un très bon show, le public ne l'entend pas du tout de cette oreille et procède à un rappel qui a dû s'entendre depuis la rue, et au moins jusqu'au couloir qui mène aux loges puisque dans la minute suivante, ils remonteront sur scène et tout de suite après avoir expliqué l'absence de Justin Hinds, malade et lui avoir témoigné leur soutien, le groupe va entammer un "Rockfort Rock", et avec une section cuivres comme celle-là, on ne peut que fermer les yeux et se laisser emporter. Johnny Moore prendra aussi le petit djembé de Skully Simms pendant les derniers morceaux alors que ce dernier continue à chanter et danser. 75 ans de moyenne d'âge? Malgré la petite scène et leur formation nombreuses, les vétérans jamaïcains sont encore en très grande forme.
Une très bonne soirée dans une salle très adaptée aux concerts Reggae. Merci à l'organisateur de proposer aux parisiens des concerts comme celui-là.

No votes yet.
Please wait...