jamaican side

Jamaican Side @ Confort Moderne (86)

Samedi 04/12/2004
Le Confort Moderne - Poitiers (86)

Welcome to Le Confort Moderne, salle déjà mythique du coté pictavien, c’est à Poitiers que je me suis déplacé samedi soir à la soirée Jamaican Side organisée par AD Production et pour cause, une affiche des plus alléchantes...
La soirée débuta à 19h, un peu tôt me direz vous, non du tout, simplement l’organisation a prévu la projection du film "Rockers" que l’on ne présentera plus, pour mettre un peu dans l’ambiance. En même temps, cela a permis au stand Ital de fonctionner à plein régime, quoi de mieux qu’une ptite bouffe entre potes dans une bonne ambiance et devant un bon film, on va tout de même pas se priver... En 2 heures de film la salle, enfin le bar de la salle (qui est quasiment aussi grand) commence à bien se remplir, les massives sont présents, ça fait plaisir. Le film est fini, le concert pas encore commencé, le warm-up est assuré par Selecta Barry (Poitiers) du Cultural Reggae Vibes Sound qui nous enchaîne toute une sélection de productions signées Steve Mosco aka Jah Warrior Production, l’ambiance est bien lancée, on va pouvoir commencer les festivités.

D-Roots, le backing Band de Rennes, se met en place et Mighty Killa (Tours) rentre en premier sur scène. Le set tourne très vite au Dancehall, à la limite du Hardcore mais très bien maitrisé par le D-Roots band et applaudi par le public!
C’est Little Francky (Paris) qui prend la suite de la programmation, et c’est sans interruption bien sûr que le D-Roots enchaîne les sessions. Little Francky pose sa vibe en commencant son concert en citant des artistes comme Dennis Brown ou encore Garnelt Silk, sa voix se pose très naturellement dans l’air et embrase la salle d’un coup d’un seul. Et c’est à ce moment là que l’on se dit qu’on bien mieux ici à la chaleur humaine (ou n'importe ou ailleurs en fait...) que devant l’éléction de miss France sur le petit écran collé au fond d’un canapé. Les riddims Roots & Culture font rage dans la sono et Little Francky lance ses lyrics en toute sérénité, l’ambiance et les sourires des gens augmentent de plus en plus la chaleur ambiante, quel kif!
Prochain artiste sur le plateau, Jornick, chanteur du groupe Haya (Tours), suivant la même lignée que Little Francky, continue le show, l’ambiance est à son comble.
L’apparition de Bouchra sur scène nous fait énormément plaisir, enfin la présence d’une sista sur ce plateau de mecs, yeah man, sa voix nous prend déjà alors qu’elle ne fait que les coeurs... aie aie aie
On continue la soirée, parce qu'il reste encore du monde derrière! Keefaz devrait commencer son show, sauf que ce n’est pas vraiment lui qui le commence: pas de Keefaz sur scène mais Mighty et Bouchra, deux sistas; maintenant Mighty commence par chanter des lyrics conscious en francais sur un riddim des plus posés, l’ambiance du coup tourne au mystique, la miss monte sa voix jusqu’à des sommets à en retenir son souffle, impressionant autant techniquement qu’émotionellement, Bouchra prend la suite dans un style de chant venant d’Afrique du nord, cette voix orientale sur la musique Rastafari est un magnifique mariage de style qui tend à être pris sous forme de leçon. Et c’est enfin que l’on vois apparaitre Keefaz enchaînant les titres de son album "On Vit Dans Un Monde" et comme toute la famille était là, pour Keefaz ce fût l’extase. C’est sans hésiter qu’il poussa la chansonnette avec Mighty, Bouchra, Jornick, Little Francky et Wak’s aux commandes du son et qui a participé à la conception de son album. Tout le monde était là et c’est en sourire que chacun appréci le moment.

Ptite pause pour D-Roots qui vient quand même d’assurer 3h de concert non-stop, alors on leur doit bien ça et puis de toute façon le public n’est pas laissé à l’abandon, car c’est Little Francky qui garde la vibe avec les massives en poussant quelques accapelas non moins impressionnants. Retour de pause, le D-roots revient et avec un invité de choix, au début de la soirée on nous a annoncé que U-Brown n’avait pas pu venir mais qu’il était remplacé par Murray Man. Après la prestation offerte généreusement de sa part au Ja’Sound Festival cet été, c’est avec plaisir que l’annonce fût prise par les massives; bonne ambiance j’vous dit. Et Murray Man est sur scène ça s’entend, ça se ressent, Wak’s aux commandes du son sait qu’un bon concert de Murray Man se fait avec des basses généreuses. On commence bien sûr le set avec un "Trodin Road" des plus flambloyants et je vous laisserai le plaisir d’aller voir la tracklist complète dans « l’album photos » de la soirée!

Une vraie soirée que j’ai passé avec tout ce joli monde, merci à AD-Production.
Matty, Wak’s (nikel le son bonhomme), Elodie (la cuisine ital était exquise) et tous les massives présents, en espérant que ça se refasse dans un futur proche!

No votes yet.
Please wait...