jamaican sunrise

Jamaican Sunrise Festival @ Parc Arthur Rimbaud (30)

3-4-5-6-7/08/2004
Parc Arthurd Rimbaud - Bagnols sur Cèze (30)

La journée du 03 août, après une prise de repères, et possession des badges presses, on fait le tour du site, on voit les bénévoles qui s'agitent pour le concours de domino qui n'aura pas lieu, chacun cherche ce qu'il a faire, les stands finissent de s'installer.
Quant à la soirée d'ouverture, je n'ai pas assisté au début donc je ne peux pas dire si Mama B était présente( en réalité personne n'a pu me le dire), en tout cas le son du Sky Ark Sound System (Londres) a bien résonné dans le bourg de Bagnols et le théâtre de plein air était bien rempli pour la projection du film de Perry Henzell, The Harder They Come, (film sur lequel j'ai fait un dossier si cela intéresse certains), une soirée d'ouverture qui s'est faite tranquillement, sans la présence d'Iqulah qui devait présenter une conférence mais on l'attend pour le vendredi.
Malgré l'organisation vraiment bancale, le festival nous a offert de bons moments, et des sacrés concerts!

Pour la première soirée, le 04 août, Ken Boothe. Le public dansait, chantait et moi la première sur le classique "When I fall in love, it will be forever..." entre autres mais vraiment trop court ce concert ! Dans la même soirée, Sanchez a tout démonté aussi dans son lover stylee qui lui est propre, une voix vraiment terrible, un enchaînement de big tunes et pour finir je me rappellerai particulièrement du show de Cocoa Tea, bien en forme, tout comme le public. Il entame son show avec le "Rastaman Chant" de Bob, on a pu entendre aussi "Holy Mount Zion", une de ses big tunes sorties sur son label en 98 qui l'a révélé comme un des meilleurs chanteurs de Reggae, on a aussi eu le plaisir d'entendre une de ses tunes où il cite toutes les villes françaises où il est passé... wicked tune !!

Chrisinti passé plus tôt dans la soirée, un artiste jamaïquain, que je ne connaissais pas avant, fut pour moi une bonne découverte, comme le collectif Big Famili qui avait débuté la soirée, collectif composé de King Kalabash et Baron Black et était aussi présent Matinda, Di Lion !! Le festival va sans doute permettre au collectif de se faire connaître un peu plus en France, ils sortent d'ailleurs leur premier album, "Ras' In".
En résumé première soirée bien terrible et rythmée par le Danger Zone sound, les annulations sont presque pas trop mal passées pour cette première soirée (John Holt, Norrisman, quand même c'est bien dommage). Et on fini la soirée dans les sounds du festival off.

La soirée du Jeudi 05 : le seul concert qui m'a marqué fut celui de Beres Hammond, en plus il a été bien long, un vrai concert quoi ! Enfin là du coup c'était pour combler les annulations, Marcia Griffiths, Richie Spice, Ini Kamoze, (et de 3 !) pas là et Iqulah, Jah Mason reporté au lendemain... Tippa Irie sera là en fin de soirée pour rattraper le coup, mais le public n'est pas vraiment dedans.
Entre temps on a pu voir Little Dan et les Guadeloupéens de N'Bee accompagnés de Soha et Massive John (une bonne surprise pas prévue), du son sympa sauf qu'ils nous ont envoyés du 'burn batty man', à la pelle ce qui était pour le coup moins sympa... soirée quand même décevante.

Me voilà sans appareil photo pour le vendredi... Grosse frustration... Ce 06 août. Début explosif avec Admiral T, que je n'écoute pas trop d'ordinaire mais qui démonte bien sur scène ! Le meilleur concert et meilleur souvenir pour ma part, Iqulah, j'ai vraiment plus qu'apprécié, big vibzz, JAH LOVE... Il y avait toute une atmosphère, les percus Nya, des drapeaux qui flottaient, des torches qui brûlaient...
Autrement, je voudrais aussi big up a mon tour My Band qui ont assuré toute la soirée. Bon après, on peut pas en dire autant de la soirée en général, je me suis pratiquement endormie en attendant le show de Junior Reid, là j'attendais en même temps un signe pour la conférence d'Iqulah, plantée devant la tente presse avec Phil de Radio G, mais rien du tout... on demandait, personne ne pouvait nous renseigner...
Enfin, Junior Reid arrive, le concert que j'attendais, et je fus bien déçue, on aura quand même fait la connaissance de ses deux fils. Quant au concert de Jah Mason, heureusement que je l'avais déjà vu parce que là ce fut vite expédié, une demi heure top chrono.
Après, la fin de soirée ce fut un peu tendu : Ward 21, Ini Kamoze (qui devait remplacer Ky-mani Marley il me semble) pas là, on nous a rien dit avant, du coup tout le monde reste sur sa fin après Jah Mason, ça commençait a voler sur la scène, même sur Papito; tout le monde était écoeuré, et après dans le off l'ambiance était bien a l'énervement... on se dit qu'il va y avoir plus personne pour le lendemain...

En effet début de la soirée de samedi personne devant la scène, c'est d'abord Papito aux platines, puis viennent King Tubby; enfin le sound avec les dubplates, et suivi de Stone Love sound, le public n'était vraiment pas au rendez-vous, la qualité du son vraiment pas digne des tunes qui passaient, normal le matériel commençait a être démonté... Cette dernière soirée je l'ai passée en fait avec les jamaïquains de Londres qui tenaient le stand du resto jamaïquain -big up a eux aussi pour leur bonne humeur, bien que kaya prod ne leur ai pas réservé l'hôtel pour la nuit de samedi- partage de good vibes comme tout au long de la semaine, heureusement qu'il y avait ça !

No votes yet.
Please wait...