jasound 3 2

Ja'Sound Festival #3 - 03/08 @ Parc Arthur Rimbaud (30)

Jeudi 03-08-2006
Parc Arthur Rimbaud - Bagnols sur Cèze (30)

Deuxième soirée dont le début de la liste, des artistes programmés, s’annonçait on ne peut plus alléchante. Je trouve regrettable pour Kiddus I et Earl 'Chinna' Smith d'avoir ouvert cette soirée devant si peu de monde, car leur prestation (devant la scène, « Inna De Yard style » oblige) valait le détour pour ceux qui apprécient l'acoustique à l'état pur.
La voix de Kiddus I et le doigté de Chinna font toujours merveille, que ce soit sur disque ou en live. Je suis fan ! Ce n’était pas la prestation la plus longue (3 ou 4 morceaux chacun), mais suffisante pour commencer la soirée tranquillement. Seul petit désagrément pendant cette session (et celle Nyabinghi du lendemain), c'est que l'on entendait un peu trop les stands et un lointain fond sonore venant de l'espace soundsystem, ce qui gâchait un peu le plaisir...
Je serai on ne peut plus bref concernant Lorenzo et Ras MacBean (arrivé sur scène avec une cape...). J'ai quasiment zappé leurs shows, n'étant pas spécialement attiré par leur style respectif, mais j'ai apprécié le "Soul Rebel" par Lorenzo, qui a bien fait réagir la foule.
Suivirent les artistes backés par Mafia & Fluxy avec en premier Ricky Chaplin et Prince Jazzbo. Le premier ne m'a pas convaincu, et Jazzbo m'a laissé sur ma faim malgré quelques classiques du monsieur : "Kick Boy Face" pour commencer, et "Crab Walking", "Mr Harry Skank" entre autres. Puis les deux DJs se sont retrouvés sur scène et j'ai lâché l'affaire car, s'ils aiment rire, personnellement j'étais venu les voir chevaucher les versions. Ce ne sont pas les prestations qui m'auront convaincu le plus...
Petite interlude avec l'apparition de Bunny Wailer ! Afin de nous (r)assurer quant à sa présence et/ou faire taire ceux qui ne croyaient pas en sa venue ? En tous cas chapeau bas aux organisateurs d'avoir réussi à le faire venir car parait-il, ce n'est pas chose aisée. Big Up !

L'artiste suivant est un de ceux que j'attendais avec impatience : Cornell Campbell. Une avalanche de ses classiques : il débuta par "Boxin" suivi de "Rope In" et nous avons eu "Stars", "The Gorgon", "Hundred Pounds Of Collie", "Mash You Down", "Jah Jah Me No Horn Yah" et j'en passe... Pour un show bien top, la forme, la voix est toujours là, ça fait plaisir. En somme, j'ai eu ce que j'attendais de lui...
Après ce fût Empress Ayeola, que je ne connaissais que de nom. La révélation du festival pour moi. Elle dégage la bonne « vibe ». J'étais comme sa tune : "Higher & Higher"... Un sentiment de bien-être m'a habité durant toute sa prestation bien énergique, sans temps mort... Je suis conquis !
Fantan Mojah, je n'ai pas suivi... ce que j'en ai entendu m'a laissé indifférent mais comme vous pourrez le remarquer, le Nuroots n'est pas forcément ma tasse de thé.

Pour finir cette soirée, courte apparition de Chinna Smith avec sa tune "Marijuana" et vint le tour de The Congos : show carré, bien travaillé. Pas déçu, loin de là. "Congoman" en ouverture, quelques tunes de leur nouvel album -promo oblige- et bien sûr quelques classiques : "Open Up The Gate", "La-La Bam Bam", "Sodome & Gomorrow" mais pas de "Ark of The Convenant" au grand désarroi de mon bredrin. Petite rigolade entre amis : la demoiselle qui est venu danser sur le "Fisherman" dansait très bien, mais à mon avis, c'était en décalage avec la tune, un peu trop sexy pour une chanson de ce genre...
Enfin je me devais de parler des pull up incessants durant cette soirée : je n'ai rien contre, mais en concert j’aurais trouvé plus judicieux de n'en faire que quelques-uns. Lorsque c'est quasiment sur chaque chanson, cela devient vite un « brise-vibe ». Cela étant dit, j'ai passé de très bons moments, ce qui laissait présager des shows de qualité pour les soirées à venir...

No votes yet.
Please wait...