junior kelly 2008

Junior Kelly @ L'Elysée Montmartre (75)

Vendredi 21-03-2008
L'Elysée Montmartre - Paris (75)

Deux ans après son excellent concert l'Elysée Montmartre pour la tournée "Tough Life", Junior Kelly faisait son grand retour sur la scène parisienne. Un concert attendu par nombre d'adeptes du Reggae et les fans de l'artiste. Et en effet, nous ne retrouvons que ses admirateurs : les rideaux noirs sont tirés, signe d'un nombre restreint de personnes dans la salle. Mais suffisant pour y mettre le feu. Alors que le premier groupe, Jamadom, est déjà passé, la foule s'impatiente et s'anime à l'arrivée du backing band...
Et détail qui me saute aux yeux : le faible nombre de musiciens dans ce groupe. Le strict minimum, c'est à dire un bassiste, un clavier, un guitariste et un batteur, plus les choristes. A ne pas douter que la qualité musicale en pâtira. Après trois morceaux joués dont le Ring The Alarm riddim et une composition propre au clavier, ce dernier annonce Junior Kelly.

Les premières notes du Truth And Rights riddim retentissent et son arrivée sur "Tough Life" déclenche chez les massives une euphorie bruyante. L'effet Tough Life. Mais seulement après quelques notes on passe à un autre titre, "Baby Can We Meet".
Le rythme est très soutenu, quasiment trop rapide avec cette sensation que le groupe veut en finir au plus tôt. Alors que des passages « mix » sont les bienvenus, ici on ne fait pratiquement pas la différence. Et puis le faible nombre d'instruments provoque, certaines fois, la sensation d'un seul et même titre alors qu'il s'agit d'un riddim différent. Comparé à son dernier passage, la déception est présente. Lors de sa récente interview pour JAHSound.net, il précise qu'il ne s'agit pas de son band habituel et qu'il pourrait y avoir quelques problèmes de tempo.
La sécurité est à l'affût : ils cherchent les caméras et les appareils photos. Les fumeurs, ces éternels irrespectueux des personnes non fumeuses, n'ont pas de soucis à se faire. Et Junior Kelly est avec eux, puisqu'il entonnera "Just Another Blend", en medley avec "Kaya". A croire qu'il n'a pas de répertoire propre et préfère reprendre des « hits » réchauffés.
Après cela, il basculera vers des titres plus récents dont "Walk Away" ou son hit "Missing You" en featuring avec sa choriste, pour les passages love, ou encore "Creator", "Whip Them Jah" et le puissant "Same Way". Peu de temps pour apprécier les nouveautés, que l'on passe déjà aux hits ayant fait sa réputation : "Blaze", "Dem Story" (avec un petit speech le coupant dans son élan mais une reprise progressive du riddim du plus bel effet), "The More I See Her".
Des alternances de speeches engagés / rasta et des déclarations d'amour aux femmes. Et comme il le précise lui-même ses chansons ont des « good, clean lyrics ». Contrairement au premier concert de sa tournée à Beauvais, Junior Kelly communique beaucoup avec le public et il est apparemment heureux d'être ici et fait des clins d'œil aux personnes du premier rang et réserve même une surprise au public...
La fin du concert approche et nous avons le droit à "Rasta Should Be Deeper", "Receive" et "Smile". A peine entamée, il saute dans la foule ! Habituel pour cet artiste, il n'en est pas de même pour les personnes présentes et cela provoquera une ruée. Les gens poussent légèrement pour prendre une photo avec lui, ou essayer de partager le micro. Lorsqu'il remonte sur la scène il dit que sa stature de chanteur Reggae ne l'a pas changé et que ceci lui permet de faire ceci sans crainte, et avec un grand plaisir. Il quitte la scène ainsi.
Son retour s'effectue sur "Love So Nice". Bien que sur le départ, il finira son set avec "Jah Will Be There" sur le Reflection riddim. Bizarre comme départ, alors que l'on est habitué à des rythmes beaucoup plus rapides.

Au final, son concert aura provoqué un sentiment d'inachevé. Son rythme trop rapide aura induit une sensation de trop courte durée, le groupe aurait sûrement profité d'une guitare et d'un clavier supplémentaire, et bien sûr de cuivres. Le départ, loin d'être déplaisant, aurait sans doute été meilleur sur un riddim autre que le Reflection. Il n'est pas à douter qu'une grande partie du public fut enchanté; mais comparé à son concert de 2006, il fut un ton en dessous. Son futur album sera l'occasion de refaire une tournée et de prendre une revanche bien méritée sur un show qui ne restera, malheureusement, pas dans les annales.

Rating: 4.0/10. From 1 vote.
Please wait...