macka b

Macka B & The Royale Roots Band @ Salle Victoire 2 (34)

16-03-2005
Salle Victoire 2 - Montpellier (34)

Mercredi soir à Montpellier, nous avons eu un grand moment de plaisir en allant au concert de Macka B.
Né de parents jamaïcains qui ont immigré en Angleterre. Il débute la musique comme violoniste dans une chorale et après de brillantes études, il se lance réellement dans la musique dans les années 80 en créant un soundsystem. Il compose ses propres textes assez engagés au niveau politique et soucieux du bien être des gens; c'est ce que nous verrons lors de ce concert !
C'est après une rencontre avec Mad Professor que sa carrière prends un tournant, pour venir à Montpellier 25 ans plus tard nous présenter son nouvel album sorti en octobre 2004 : "Word, Sound & Power".

Je suis arrivé vers 21h30, dans cette salle de concert Victoire 2, qui m'a laissé un mauvais souvenir car en effet, à chaque fois que j'y vais, le public n'est pas au rendez-vous, mais cette fois ci, ce n'est pas le cas, les Montpelliérains sont venus en force.
Le Royale Roots Band composé de deux claviers, un bassiste, un guitariste et bien sûr un batteur, commence le show. Macka B arrive sur scène avec "Legalize Marijuana" afin de chauffer le public qui lui répond aussitôt. Il continue avec des chansons de son répertoire, avec "Roots In Town", "Step Up" du nouvel album.
Il enchaîne ensuite avec une chanson sur les femmes "She’s More Than A Sex Machine".
Entre chaque chanson, il communique avec le public en nous racontant sa vie, sa vision de Rastafari, de la politique en s'exprimant de temps en temps en français. Il fait un aparté sur ce ******** de Le Pen où il nous dit "Le Pen est malade dans sa tête" et en lui balançant une chanson bien critique.
Il nous raconte que lors de la Coupe du Monde en France, Montpellier avait accueilli l'équipe de Jamaïque. Il a écrit une chanson "Allez Les Reggae Boyz" pour la circonstance, qu'il nous chante. Il nous fait un petit cours sur la langue jamaïcaine en comparant les mot anglais et leur correspondance en jamaïcain avec une chanson "Jamaican". Il nous démontre qu'il parle parfaitement plusieurs langues en continuant sa leçon avec "The Lingua". Tout le public saute en l'air et explose de joie...
Ses chansons sont assez critiques sur la société actuelle, sur la guerre de Bush "No More War" et sur la mal bouffe en nous disant « Macka B is Rasta, Macka B eats ital, so Macka B don't eat Mc Donald ! ». Et il nous lance dans les tripes une chanson sur Mc Do et ses méfaits "We Don't Want Big Mac !".

Après une heure trente de spectacle, Macka B nous laisse sur notre faim après "What Are They Saying ? Who Say Reggae Music Is Dead", mais nous ne lui en voulons pas.
Au bout de quelques instants, sous la pression du public, Macka B et son band refont surface avec "Don’t Drink Too Much","Rastaman" pour continuer avec un hommage à Bob Marley et en invitant le public à lui rendre aussi un hommage en allumant tous nos briquets. "The Royale Roots Band" en profite pour nous balancer des dub des Wailers de toute beauté. Macka B enchaîne ensuite en reprenant des chansons du show.
C'est au bout de 2h10, qu'ils nous laissent sur un pur moment qui se raréfie de plus en plus, la joie d'avoir assisté à un super concert et une rencontre avec un artiste avec un grand charisme, et une chaleur dans sa voix qui nous imprime son message dans la tête.
Une excellente communication avec le public, tout en nous parlant en français, avec des messages simples mais efficaces et un son d'influence anglaise que le band nous joue avec brio !

No votes yet.
Please wait...