nucleusroots

Nucleus Roots + Vibronics @ L'Usine à Chapeaux (78)

Vendredi 24-11-2006
L'Usine à Chapeaux - Rambouillet (78)

Après le spectacle « Odyssée Jamaique » proposé dans le cadre d'une semaine consacrée à ce pays, l'Usine à Chapeaux accueillait, ce soir à Rambouillet Station Roots, Vibronics et Nucleus Roots.
Le groupe local Station Roots qui nous vient de Saint Arnould a déjà eu l'occasion de jouer aux cotés de Michael Prophet et Johnny Clarke au cours des dixièmes Zicalises. Nous les retrouvons ce soir en chauffeurs de salle avec leur Reggae festif. Ce groupe composé de dix personnes occupe pleinement la petite scène : un chanteur, deux claviers, basse, batterie, guitares rythmique et lead, cuivres (trompette, saxophone et d'un deuxième chanteur qui officie aussi au sax et au trombone). Le compte est bon. Quand ils commencent à jouer la petite salle n'est pas encore totalement remplie mais le public compte quelques uns de leurs fans. Les compositions originales s'enchaînent, "Ma Voie", "L'Unité" ou "La Compète" avant laquelle ils nous rappelle que le Reggae n'est pas une compétition. Un appel citoyen pour les prochaines échéances électorales est même lancé avant "La Menace". Après un peu moins de trois quarts d'heure de show la salle est conquise et prête à accueillir les représentants de la scène Dub anglaise.

Steve Vibronics était déjà de passage en région parisienne pour le dixième Dub Meetings. Il est ici accompagné de Madu et Parvez, ce dernier ne quittera pas son klaxon de la soirée. Le public plutôt jeune ne fait pas partie des spécialistes du Dub anglais mais réagira plutôt positivement à la prestation des trois hommes. Après un peu moins d'une heure, c'est déjà terminé sans avoir eu trop le temps d'apprécier un show qui en dure minimum trois d'habitude. Mais il ne s'agit pas d'un Dub Meetings. Un « Bonne nuit » conclut leur prestation marquée par la seule reprise de "Lots Of Signs" de Tenor Saw. Les autres titres étant réservés aux connaisseurs quant à leur identification. Peut être aurait il fallu jouer dans cette « courte » prestation des titres un peu plus connu du public pour qu'il communie parfaitement avec le groupe.

Il est un peu moins de minuit quand Nucleus Roots investit la scène. Ce soir, seront présents pour représenter le clan, Paul Lush en tant qu'opérateur et pour ce qui est des voix, Moses, Marcus 'Megadread' et Simon Dan qui jouera aussi le rôle d'animateur. Le groupe commence devant un public timide d'une grosse cinquantaine de personnes mais les retardataires accrochés au bar seront très vite devant la scène au fur et à mesure que le groupe de Manchester enchaînera ses titres. C'est Moses qui ouvre la danse avec "Sunrise" et "Life" qui sera décliné comme bon nombre de titres en deux parties, la seconde étant l'occasion d'entendre Megadread et son style deejay très efficace pour faire bouger le public. Simon Dan prendra la suite avec "Lie Dem A Tell" et "Jah Rule" puis retour de Moses au lead pour "Feel The Groove" avant laquelle Simon Dan dira qu'il a la voix plus douce que les roses. « Finished ? Fini ? Do you want some more ? Encore ? Encore ? ». Oh oui on en veut encore. On continue avec un « Original brand new ! » puis on continuera avec les classiques dont "Let There Be Light". Megadread interprétera une ode au Reggae Music sur "Rockers Delight" interprété originellement par Stix Dan sur "Heart Of The Matter". Les trois chanteurs alternent, se complétant dans les styles pour nous assurer un show dynamique à l'image de leur musique. Les autres membres de la famille Nucleus qui ne sont pas là physiquement le seront par le son puisque seront joués notamment "Fari People" de Country Culture ou "My King" de Sammy Clarke.

Il est quasiment deux heures du matin quand le groupe termine son show. Comme d'habitude que du bon même si leur prestation pour le Télérama Dub Festival un peu plus tôt dans l'année m'avait beaucoup plus impressionné. Le public moins nombreux et peut être un peu moins réceptif y est peut être pour quelque chose. Une très bonne soirée en tout cas, de plus une partie des recettes de la soirée allait à l'association Sipar pour la création d'une école au Cambodge... On ne peut donc que soutenir ce genre de soirée.

No votes yet.
Please wait...