queen omega

Queen Omega + Prince Malachi @ Le Trabendo (75)

Dimanche 19-03-2006
Le Trabendo - Paris (75)

Paris toujours aussi inaccessible en voiture un dimanche, il est 19 heures et tout le monde roule au pas : retour de week end morose pour la plupart, en route pour le Trabendo pour moi !
La salle commence à se remplir peu à peu à partir de 20h-20h30 mais finalement les premiers arrivés s'impatientent très vite à cause du fond sonore pas vraiment adapté préparant plus un concert de RnB qu'un concert de Reggae, mais vers 21 heures on commence à entendre quelques morceaux plus familiers... Quelques minutes plus tard les musiciens du 21st Century Band montent sur scène et entament de suite une intro au grand plaisir du public, qui a bien répondu présent ce soir. Et première constatation : les sistas, elles aussi sont venues nombreuses, l'affiche y est certainement pour quelque chose...
Prince Malachi rejoint très vite les musiciens et commence rapidement son set. Après un premier titre, il enflammera de suite la salle avec son hit "Runaway Slave", suivi de "Show Love" et notamment "Give Praise". Le 'New Roots Messenger' diffuse son message conscient aussi bien sur scène qu'en studio, avec en plus une énergie communicative. Il y prend chaud, découvrant d'abord ses locks de son bonnet puis ôtant sa veste, et la température dans la salle augmente également.
"Fire It Is Blazing" remporte aussi un vrai succès et conditionnera le rappel qui suit. Effectivement, à peine une grosse demi heure après être monté sur scène, Prince Malachi se retire. il reviendra pour un titre avant de laisser définitivement sa place et le public conquis.

C'est depuis les coulisses que quelques minutes plus tard on entend la voix de Queen Omega demandant plus de volume sur son micro avant de commencer le show. Une fois ce détail réglé, la chanteuse peut faire son entrée avec un accueil plus que chaleureux.
Les meilleurs morceaux de son dernier album "Destiny" (c'est à dire a peu près tous !) seront passés en revue à commencer par "Judgement", puis "Selassie I Know", et... pulllllll uppppppppppppp !
Et ce n'est qu'un début car la reine va laisser tout le monde par terre en reprenant la partie de Buju Banton sur "Perfect Combination", avec une voix presque aussi rauque que « Gargamel ». Quant à "Ganja Party", elle rassemblera tout le monde dans une salle bien enfumée...
Après un petit speech sur Rastafari, la chanteuse de Trinidad chantera "Big Up Papa" sur le très bon Dis Ya Time riddim. Le titre étant plus doux que les précédents l'ambiance retombe un peu et permet de bien introduire le morceau suivant "Love Each Other" qu'elle introduira par un rappel sur le fait que nous avons tous besoin les uns des autres, elle le fera même traduire en français dans le public pour que chacun puisse le dire à son voisin, conscious time !
Le concert se termine vers 23 heures, après avoir entendu également le titre "Destiny". Un bon son, une salle originale, un public plutôt réactif car un show très bon de la part des deux artistes et du backing band, même s'il ne devait pas rester beaucoup de places en vente, les frileux des concerts du dimanche soir on loupé une très bonne soirée, on en veut encore !

No votes yet.
Please wait...