keefaz

Reggae Campus @ La Maison des Etudiants (86)

Vendredi 04-03-2005
La Maison des Étudiants - Poitiers (86)

20 heures, Salle de la MDE on m'avait dit, j'ai eu presque peur en arrivant sur place : justement trop de place sur le parking. Je retrouve rastabird dans le hall de la salle et effectivement, il n'y a pas foule qui se présente à l'entrée, je dirais même que si nous ne sommes pas les premiers, nous sommes les seconds...
Le warm-up se laisse entendre, le son ne pousse pas des masses mais suffisamment pour commencer à développer quelque balancements d’avant en arrière. Le selecta nous fait revisiter les classiques des soundsystems, en plaçant des "Love So Nice" de Junior Kelly ou encore des featurings comme celui de Buju Banton & Wayne Wonder sur "Bonafide Love", des Warrior King "Sweet Love", ou encore le grand Morgan Heritage "Don't Haffi Dread", néanmoins la sélection, se bouge de temps en temps dans un style plus « Clubbing » avec des "Pull Up" de Mr Vegas ou encore un "Punky" de Sean Paul...
Le selecta s’occupant du warm-up laisse la place au premier selecta du CrossOver, Selector Rafal, débarque et avec de belles balles chargées dans son bac à mitrailler. Ce selecta pictavien (de Poitiers quoi), qui à ouvert son shop à Poitiers il y quelques semaines nous tire maintenant dessus avec des Buju Banton feat. Tenor Saw "Ring The Alarm", si ça fait pas plaisir ça... Mais le selecta ne s'arrête pas là, il n'hésite pas à chatouiller nos pieds dansants d’une jolie grenade nommé Sister Nancy "Bam-Bam", enchaînant avec un non moins chaud Toots & The Maytals "54-46 That’s My Number". S’en suivra une série sur le Revolution Riddim, ou encore un étonnant Sizzla posant sa lourde voix sur un riddim fat fat de DMX!
Selecta KnowMan suivant dans l'ordre de passage lui, fera le backing pour les chanteurs, mais avant, ses talents de selecta du CrossOver doivent s’affirmer, c'est chose faite, avec un "Natty Dread" de Sylford Walker, la partie commence plutôt bien, ensuite pas besoin de faire compliquer pour faire danser les gens ! "So Much Trouble In The World" de Bob fera lever les quelques gens présents lors de la soirée à se moment là !
Cela tombe à pique car c'est l'heure du premier chanteur : Marcko. Il a commencé à chanter en même temps que Jornick, ils évoluaient dans le même sound en 98-99 : L’original Black Sound System. Marcko s’inscrit dans un style « Lova-Lova » posant ses premières lyrics sur Heathen Riddim. La vibe a beau être au rendez–vous dans la voix du chanteur, cela ne fait pas décoller les massives du fond de la salle!

Jornick est un habitué de cette salle pictavienne, sa première vraie scène fût dans cette salle : « On faisait la première partie de Tryo avec L’original Black Sound System, Marcko et moi avions joué devant 1200 personnes ce soir là ! », plutôt enthousiasment pour une première scène! Ce qui ne sera pas le cas ce soir car le niveau d’entrée ne dépassera pas les 300 places. Mais cela ne fait pas peur à Jornick, qui, après une autre sélection de Selecta KnowMan, finissant sur une dubplate de Chukki Starr "Think Meditation", débarque sur scène avec un gros "Rastaman Time". Le chanteur y met toute sa sueur et appelant les gens à venir se placer un peu plus au devant de la scène.
Concert encore une fois réussi pour Jornick qui à posé sa voix sur des riddims foundation comme le Tempa avec son « Listen I&I Voices », et des riddims bien fresh sortant tout droit du magasin local tourangeau African Heritage. Big Up !
C’est pendant la session de Jornick que l’on voit discrètement arriver Keefaz après 4h de route sous la neige, le monsieur est en forme, ça fait plaisir ! Sans même prendre la peine d’enlever sa veste, c’est tout penaud qu’il monte sur la scène content d’être de la partie et de revoir ses collègues.
Lui aussi y met du sien pour faire bouger les massives, ce qu'il réussi à faire sans problème ! De sa voix chaude il enivre le public de ses textes conscious, ceux de l'album "On Vit Dans Un Monde".
Quant Straïka D c’est avec des hurlements de fans qu'il monte sur scène, il sera accompagné de deux collègues martiniquais, le dancehall va se faire sa place dans la soirée ! Selecta KnowMan lance le riddim qui ouvre ce concert, mais Straïka lui demande de l’arrêter pour laisser place à un acapella. « La sensi c’est la meilleure, Babylon en à peur... », la salle devient furieusement énergique, Straïka est là et ça se voit ! L’ambiance est chaude à la Maison des Étudiants, les fans de Straïka D sont accrochés au retour de scène, et toutes les filles veulent une bise du chanteur, ce que certaines obtiendront, respect ! Après des titres tueurs comme "Aide Toi D'Abord Ensuite Le Ciel T'Aidera", et plusieurs rappels, la salle se vide de son public accompagné par les dernières tunes de selecta KnowMan.

Une soirée qui a eu du mal à démarrer, mais qui s'est très bien terminée. Big up au CrossOver Sound pour avoir backé la soirée ! Big up à Antoine pour l'organisation de la soirée, qui fût, parait t-il bien dure. Et nuff’s respect aux massives qui ont sû se bouger malgré ce temps neigeux !

No votes yet.
Please wait...