fatta

Reggae Dub Station Part #3 : Jah Works + Soul Stereo @ Le Glaz’Art (75)

Vendredi 01-04-2005
Le Glaz’Art - Paris (75)

Vendredi soir, peu avant minuit il fait froid Porte de la Villette. Le parking du Glaz' Art est vide, mais le son est programmé pour toute la nuit, « A Night For Unity » pour laquelle l’Association A Contre Courant a donné rendez-vous à deux soundsystems parisiens incontournables et très actifs en ce moment : Jah Works et Soul Stereo.
Un premier sound parisien bien connu lui aussi (qui sonorise la soirée) est au contrôle des platines pour assurer le warmup de la soirée en attendant que la salle ne se remplisse, il s'agit d'Original Player pour un set d'ouverture Roots « éducatif » pendant lequel on entendra des artistes tels que Max Romeo ou Horace Andy...
La salle se remplie timidement, et le premier DJ se met en place pour poser sur quelques versions : Mc Pinnochio. Le nom peut faire sourire; si jamais c'était le cas, un seul conseil : découvrez le en live, la surprise est garantie, il possède un flow impressionnant et une voix, cassée, juste ce qu'il faut pour faire frissonner...
Les versions seront ensuite dubbées et c'est un deuxième invité qui viendra les enrichir de ses mélodies : Original Fabrice au mélodica. L'homme est peu expressif, il restera au fond de la scène dans l'ombre pour jouer, mais très talentueux et ses interventions sur les riddims d'Original Player envouteront le public présent, toujours peu nombreux à ce moment, mais la nuit est encore longue.

Le style passera ensuite progressivement au Nuroots et Jah Works va venir prendre la direction des opérations : Roots Arna et Rootsy Lion accueillent Sista Jenfy pour l'accompagner et faire vraiment réagir les massives, cette fois il faut lancer pour de bon la soirée et la salle est beaucoup trop calme. Sista Jenfy va se charger de faire monter l'ambiance, et c'est chose faite dès le premier titre, le Glaz' Art répond.
Rootsy Lion annonce le prochain morceau, Luciano, et demande au public s'il aime Luciano; la réponse est faible, il en conclu que les gens n'ont pas bien compris et lance les premières mesures de "Hear What I Say". Cette fois le résultat est beaucoup plus satisfaisant : toute la salle répond et la température monte rapidement.
C'est la semaine du sidaction, Sista Jenfy fait partie de ces artistes qui sont conscients du message qu'ils doivent faire passer, elle va alors chanter une version "Mon Coeur Se brise" toujours sur le Hard Times riddim.

Le prochain invité de Jah Works, parisien lui aussi, est un DJ que l'on a entendu plus tôt dans la soirée en dubplate pour Original Player, pressée l'après-midi même spécialement pour ce soir, Colonel Maxwell, arrive sur scène et s'empare rapidement d'un micro pour démontrer qu'il est effectivement à surveiller de près, gros potentiel.
La dance est déjà bien avancée, il est maintenant temps d'accueillir le second, mais peut être plus attendu, soundsystem programmé. Fatta s'installe tranquillement pendant le dernier morceau joué par Jah Works et tout de suite après avoir pris les commandes il lance Count Ossie, « Nyabinghi time ! »
Le set de Soul Stereo sera ensuite essentiellement Roots, rempli de « foundation tunes » : hommage à Studio One évidemment avec des artistes comme Burning Spear ou Jackie Mitoo, le premier titre Reggae en Ahmarique par Skully Simms, Fred Locks ou Augustus Pablo. C'est une revue du genre, parfaitement maitrisée.
Une bonne soirée pour les amateurs de Roots, l'expérience est à renouveler : rendez-vous le 07 Mai pour le Reggae Dub Station Part #4 qui accueillera Asher Selector, Jah Works et Big Shot (Bam Salute) en warm up.

No votes yet.
Please wait...