dub warrior night

Spirit Of Dub Warrior Night @ Nautilus (33)

Vendredi 12/11/2004
Le Nautilus - Bordeaux (33)

Cette soirée avait déjà été annoncée 6 mois auparavant mais une décision administrative du Nautilus avait contraint à repousser cette date.
Arrivé au Nautilus vers 23h20, j'entends déjà, du parking, les basses qui font trembler les murs et la tôle de la structure du bâtiment... impressionnant.
A l'intérieur, une salle sombre avec plus d'une centaine de personnes ici et là, certains sont devant les sounds, d'autres un peu plus dans l'obscurité en attendant le reste de la soirée.
Les sounds présents sont venus avec leur propres sonos, ce qui fait 2x10 KW au total, installés au Nautilus ce soir là, de quoi prendre une bonne dose de basses UK steppa style.
Manutension & Uzinadub sont à gauche de la salle et Reality Sounds à droite. Ils prendront le relai chacun leur tour pour animer la soirée pour des sets variant de 20 à 45 minutes chacun.

En arrivant, c'est Manutension & Uzinadub qui sont au contrôle pour des sélections Dub steppa qui font monter la vibe.
La salle se rempli petit à petit, les gens se rapprochent, des photos se prennent. Aux alentours de 00h15 c'est Reality Sounds de Montpellier, avec Boris le selecteur, qui prend le relais pour continuer cette session Dub pendant une vingtaine de minutes. Ras T-Weed from UK vient prendre le micro et anime les dubs puis chante une tune, le massive présent commence à se faire plus réactif, Murray Man & Ras T-Weed enchainent et se passent le micro chacun leur tour pour de puissants chants et toasts, Winston McAnuff les rejoindra par la suite.

Vers 1 heure du matin la salle est bien remplie (400/500 personnnes?! je ne sais pas..), Manutension et Uzinadub reprennent le flambeau avec Humble I au micro, qui anime, chante, et fait chanter au public quelques phrases et lyrics en français, des percussions nyabinghi jouées live & direct sur les dubs, nice vibes !
45 minutes plus tard, Reality Sounds prend la relève pour une session d'une vingtaine de minutes et continue d'enflammer la place avec Murray Man, Ras T-Weed et Winston McAnuff, ça sent une très bonne odeur... Ras T-Weed chante « watch you put ina, put ina, put ina, put ina rizzla, put ina put ina ... »
Les côtés gauche et droite alterneront toute la nuit et c'est Reality Sounds qui terminera la soirée, il est 3h40, les lumières de la salle s'allument, ça sent la fin mais la vibe ne retombe pas, les chanteurs lâchent leurs derniers lyrics et leurs dernières émotions, Boris prend le micro et annonce une dubplate de Miniman, c'est le moment pour moi de rentrer... en entendant de dehors les dernières basses qui font vibrer les murs.

Bonne soirée dans un pur style de soundsystem UK, une réunion de plusieurs sounds partageant la même vibe.
Big up tous les sounds, organisateurs et massives présents !

No votes yet.
Please wait...