tarrus riley trianon 2014

Tarrus Riley with Dean Fraser and The Blak Soil Band @ Le Trianon (75)

Dimanche 05-10-2014
Le Trianon, Paris (75)

La date parisienne du "Love Situation Tour" était annoncée comme le concert événement de la rentrée. Autant le dire tout de suite, le fait est que ce concert a tenu toutes ses promesses ! Et largement.
Un concert réussi, à mon sens, c'est un peu plus que la prestation de l'artiste; c'est aussi une belle salle et celle-ci, Le Trianon est magnifique, ce que ne manquera pas de nous rappeler Reeko, chargé d'animer la première partie. Enfin, plutôt qu'une véritable première partie le selecta de Soul Stereo comble l'attente, le temps que la salle, balcons compris, se remplisse.
Il y en a pour tout le monde : parmi les morceaux joués, on entendra Jah Cure en duo avec Fantan Mojah "Dem Nuh Build Great Man", Sizzla "Be Strong", Jah Cure "Longing For" et "Love Is" avant de mettre notre mémoire/culture à l'épreuve en annonçant le titre par lequel nous avons découvert Jah Cure... Effectivement, dès les premières note du Declaration Of Rights riddim, la salle semble reconnaître "Sunny Day". Mais le premier pull up interviendra plus tard, avec Busy Signal. Quelques morceaux plus tard, on revient sur des classiques avec Bob Marley : "One Love" puis "Three Little Birds". Enfin, après le king, place au crown prince, Dennis Brown pour "Here I Come".
Fini les classiques, les "vieux" classiques en tout cas, Reeko sort les dubplates avec notamment quelques cuts sur le World Jam riddim : Mikal Roze, puis Damian Marley et Al Borosie. Viennent ensuite le Liberation riddim avec Capleton pour "Paris City" et le Hard Times pour "That Day Will Come", toujours en dubplates. Pour finir un excellent duo de Capleton & Luciano sur le Doctor's Darling. Le set se termine avec Romain Virgo, "Can't Sleep".

C'est Dean Fraser qui arrive sur scène et déclenche une première ovation; il apporte lui-même son instrument et s'installe sur scène. Les membres du Blak Soil Band le rejoignent quelques minutes plus tard. Une fois tout le monde installé, le concert peut commencer. C'est encore Dean Fraser qui lance le show, prenant le lead pour sa version de "None A Jah Jah Children No Cry" (Ras Michael). C'est alors qu'il invite Alaine à le rejoindre sur scène.
On démarre fort avec son hit "Rise in Love" (Guardian Angel Riddim). Elle continue avec des titres références comme "Without Out" ou "Say Good Bye". Elle s'installe au clavier pour un dernier morceau, "No Ordinary Love", très bon !
Elle n'était pas annoncée sur l'affiche, mais l'était sur les billets et un peu partout sur le web; et ayant participé à la tournée anglaise cet été ce n'était pas complètement une surprise. Quoiqu'il en soit, elle est repartie après avoir enchanté la salle et on attend la sortie de son troisième album "Ten Of Hearts", prévue justement pour Octobre 2014.

Une petite introduction de Dean Fraser et se présente sur scène Tarrus Riley, détendu mais visiblement très content. Le show s'ouvre avec "Getty Getty No Wanty"... Boom ! Puis vient "Love's Contagious", bien connue et largement chantée dans la salle. "Voilà" comme s'il avait bien compris qu'en deux titres tout le monde est accroché et peut maintenant partir avec lui. C'est ce que nous ferons un peu plus tard avec l'excellent "Superman", la reprise de Robin Thicke présente sur l'album "Contagious", là aussi repris par le public et sur lequel Dean Fraser nous régale. Il jouera aussi ses autres covers : "Human Nature" (Michael Jackson) en arrivant sur scène et "All Of Me" (John Legend) un peu plus tard dans la soirée... Le rythme ne retombe pas, au contraire avec "Wildfire (Protect The People)" qui a fait exploser le public, puis "Rebel" ou "Dem a Watch (Wanna See Us Break Up)".
Le "Love Situation Tour" ? Il arrive vraiment après un petit interlude : Tarrus Riley se retourne vers Glen Browne, le bassiste, semble prendre quelque chose dans sa poche et on le voit ensuite l'effriter dans sa main, en faire sentir son contenu avant de nous montrer ses paumes... vides ! Tout ça pour introduire le prochain titre : "Burning Desire", un de mes morceaux préférés et je n'étais visiblement pas le seul. Nous aurons aussi le "1 2 3 I Love You". J'oublie bien sûr "She's Royal", "Good Girl Gone Bad" et "Bless Me", énormes ! Bref, un concert vraiment excellent ! Un Tarrus Riley qui donné énormément à un public qui l'a visiblement reçu 5/5 !
La seule déception de la soirée : pas de rappel, malgré beaucoup de bruit pour le demander. Mais franchement, jusque là, nous avions déjà été gâtés !
Merci Tarrus Riley, merci Dean Fraser, merci le Blak Soil Band et évidemment merci Cartel Concerts.

No votes yet.
Please wait...