skatalites

The Skatalites @ Salle du Bois de l'Aune (13)

13-05-2005
Salle du Bois de l'Aune - Aix en Provence (13)

Pour l'une des dernières dates de la tournée de leur 40 ans d'existence, la salle du Bois de L'Aune à Aix en Provence accueille ce soir les Skatalites. La première partie sera assurée par le groupe niçois Sinké Zakéou.
Le concert commence vers 21h30, d'emblée la salle montre ses inconvénients : des tribunes prennent beaucoup de place, ce qui laisse un très petit espace pour la fosse où on est du coup très serrés, d'autant plus gênant que la température doit dépasser les 35°.
Les Sinké Zakéou, visiblement très heureux de faire la première partie des Skatalites, font monter l'ambiance pendant une petite demi-heure. Ils jouent un Ska plutôt déjanté aux influences multiples, du Jazz au Rock (voire au Métal), tout ça chanté ou "toasté". (www.sinkezakeou.com)

L'attente n'est pas longue et l'arrivée des papys de la musique jamaïcaine (ou plutôt ce qu'il en reste) se fait sous un déluge de cris et d'applaudissements qui durera presque cinq minutes. Seuls le batteur Lloyd Knibb et le saxophoniste Lester Sterling faisaient parti du groupe d'origine, néanmoins cette formation comporte d'autres légendes jamaïcaines comme Karl 'Cannonball' Bryan au saxo tenor et Vin Gordon (surnommé Don Drummond Junior) au trombone. Le contrebassiste Lloyd Brevett, membre originel et habituellement présent, n'assure pas la tournée française pour des raisons médicales.

Le show est lancé par le compte à rebours de leur titre "Freedom Sounds", le public est déja très remuant et ne s'arrêtera plus jusqu'à la fin.
Le schéma est simple : Lester Sterling annonce chaque morceau, qui dure 3-4 minutes puis glisse petit à petit vers un autre. Un nombre incalculable de chansons est donc joué, les solos sont tous excellents, la plupart du temps ils ressemblent (au début) à ceux bien connus de nos platines puis sont modifiés et très rallongés, de quoi satisfaire tous les spectateurs, même les plus connaisseurs.
Après environ 3/4 d'heure de show, je trouve enfin une réponse à la question que je me posais depuis le début, "à quoi sert le micro seul à coté de Sterling?" : nous faire entendre la voix de Doreen Scheaffer! Sous un accueil chaleureux elle commence par un titre de Bob Marley, "Nice Time", puis "Sugar" et bien d'autres. Elle sortira de scène quelques minutes plus tard pour revenir vers la fin du show chanter des titres comme "Simmer Down", enchainé avec "Turn Your Lamp Down Low" de Jackie Opel, "Wings Of A Dove" des Blues Busters et grand moment pour moi le "Golden Love" de Lord Creator et "Don't Stay Away" d'une aussi grande dame jamaïcaine, Phyllis Dillon.

Les deux plus jeunes membres du groupe, Vin Gordon et surtout Kevin Batchelor, le trompettiste, jouent beaucoup avec le public, notamment en montrant une petite chorégraphie au public juste devant eux. Batchelor prendra même le micro plus tard pour une session "riddim" avec le célèbre Real Rock ou le terrible Rockfort Rock.
Après plus de 2h de show, ils annoncent la fin en présentant tous les musiciens, qui contrairement au public exténué, sont encore en forme! Suffisamment pour finir d'achever tout le monde avec quelques titres bien énergiques.
Le concert se termine enfin à 00h30, la fatigue peut se lire sur tout le public, voici un concert que je n'oublierais pas, les Skatalites même 40 ans après n'ont pas fini de nous faire bouger...

---
Un petit mot pour l'Opération Z "Road Lifeguard". Dans le but de limiter les accidents de la route à la sortie des soirées cette association assure des navettes entre les salles de concert de la région et le centre ville gratuitement, ou plutôt au prix de l'adhésion à l'assoc' : 3€ par an. Un grand bravo à eux pour leur travail et leur générosité. (www.operation-z.com)

No votes yet.
Please wait...