jornick

Tribute to Bob Marley feat. Nya Azania, Jornick & Nassadjah @ MJC de Joué les Tours (37)

Vendredi 04-02-2005
MJC - Joué les Tours (37)

Et encore une fois la galère pour trouver la MJC de Joué les Tours, donc un conseil suivez le centre ville pour la prochaine manifestation dans cette salle bien sympathique. Bon c'est pas tout mais on va peut être parler de la soirée, non vous ne croyez pas !? Je vous le dit directement : j'ai perdu mon stylo pendant cette soirée, donc il n'y a pas beaucoup de titres et de référencés, sorry, mais un des frères d'African Heritage m'a rafraîchit la mémoire niveau warm-up (big up Sos10).

Bon alors voila en warm-up, African Heritage Sound, originaire de Tours et gérant du magasin African Heritage de la même ville, ces deux compères vont nous offrir un set "Tribute to Bob"; en même temps c'est pour cela que l'on est là!
Des collectors, en veux tu en voila, une serie sur le Baldhead, énorme avec pour finir sur le maintenant classic "Luciano - Beenie Man" sur Taxi Records, j'avoue que c'est pas le plus énorme de la session mais un des gros classiques des selectas. En énorme, je pense que l'on pourrait citer "Judy Mowatt - Mellow Mood" signé sur Tuff Gong, le "Natural Mystic" poussé par Dennis Brown sur Shoking Vibes, et pour finir deux Dubplates sur le "Forever Loving Jah Riddim", signé par 2 artistes direct from Tours, Asha B et Brahim.

Ensuite le band Strate4Ward fait son entrée en scène, et c'est l'ami Shali à la basse qui nous envoie la sauce, yé man intro façon Natural Mystic, déjà le son groove et ça commence bien et après quelques instrus bien marquées, à la façon Wailers, voilà l'arrivée des artistes.
C'est Nassadjah qui ouvre le concert, guitariste-chanteur depuis plus de 20 ans, l'homme qui nous vient des Comores distille un Reggae clair, net, propre et précis; l'ayant vu en sound la soirée précédente, je vous assure qu'en live c'est la même, voire mieux, la puissance des instruments en plus, enfin vous me comprendrez.
Première partie de son concert consacrée à son album qui ne devrait plus tarder à sortir, et encore le "Prions Jah" qui arrive et mets la foule dans une wicked vibes; m'étonne pas c'est wicked tune ce morceau héhé.
Seconde partie de Nassadjah consacrée à Bob Marley, l'homme prend sa guitare, et se met à chanter, "Jammin'" et d'autre classiques du king comme un énorme "Rat Race" (comme il était bon celui-là!!).
Petite pause, jus exotique avant de voir pour la première fois sur scène Nya Azania, artiste anglaise, quasi inconnue au bataillon de la scène UK, mais qui pourtant à signé un EP 5 titres chez "Shaka Music", et ouais mec et en plus si tu fouilles bien, ya aussi un LP nommé "Exclusive" qui existe et plein de featurings aussi, yé man ! Le concert commence par une big tune, "Ghetto Woman", elle enchaîne ses titres, avec un sourire toujours accroché, elle n'hésite surtout pas à parler au public même à une seule personne de celui-ci, elle est anglaise, on le sait même quand ya plus de musique, elle danse encore, une femme comme on en voit peu sur la scène Reggae, bien sûr la miss nous à offert des reprises du Bob, nomal.

Bientôt Jornick, on l'attend, on l'a dabord connu avec une formation appelée Haya sur Poitiers, préparant un album avec les Strate4Ward autant vous dire que là aussi : concert calé sur le bout des pieds !
Jornick c'est comme Nya Azania : le sourire, toujours le sourire et encore ce sourire communicatif, c'est simple il te rend heureux, et te fait danser ! Un artiste qui a une évolution constante, il a travaillé avec beaucoup de monde ce qui fait son originalité dans sa voix !
Sur la fin de la soirée, c'est Jornick qui propose aux autres artistes de revenir sur scène, Nassadjah, Nya Azania, Jornick et sa choriste, se mettent à pousser chacun sa chansonnette pour se mettre d'accord sur le "Redemption Song", qui était tout à son honneur dans cette soirée où l'on ne l'a pas entendu. Le Strate4Ward pose la rythmique Nyabinghi sur leurs voix, le morceau est fabuleux, la vibe est énorme et les quelques massives qui sont restés jusqu'au bout en on eu pour leur yeux et leur oreilles, c'était magique, comme un air de natural mystic, seen !

Super soirée que j'ai passé, on a dansé dansé dansé, sur la vibe de la musique Reggae, que tous ces artistes aussi bon les uns que les autres nous on distillé.
Big up!

No votes yet.
Please wait...