zicalizes expos

Zicalizes #10 - Les Expositions @ Médiathèques de l'Essonne (91)

Samedi 20-05-2006
Médiathèques de l'Essonne (91)

Les Zicalizes sont maintenant connues et reconnues comme un des grands festivals Reggae en Ile de France. Avec le temps (puisque c’était la 10ème édition), ce festival s’est développé et maintenant ne se cantonne plus à une série de concerts mais va plus loin avec des projections de films ou des expositions toujours en relation avec le Reggae.
Pour vous nous avons donc couvert deux expositions. L’exposition à la médiathèque Condorcet de Viry Chatillon (91) présentait des photos de Seb Carayol qui est surtout connu pour ces collaborations avec le magazine Natty Dread. Ces photos étaient accompagnées d’affiches des précédentes éditions des Zicalizes ainsi que de pochettes de classiques du Reggae.

L’exposition à la médiathèque de Juvisy sur Orge (91) se décomposaient en deux parties. La première concernant le label Wackies présentait des pochettes d’albums sorties sous ce label emblématique. La seconde partie était composée de photos de Sabrina Calonne qui ont été réalisé lors du festival de Notting Hill 2005 et lors du concert d'Horace Andy en novembre 2005. Une fresque réalisée par les enfants de l’école maternelle y était également présentée.
Adrien, qui vous accueille, y est responsable de la section musique. Au sein de la médiathèque, ils avaient déjà proposé un cycle sur la musique jamaïcaine, en octobre et novembre 2005. Ce cycle, intitulé « Revival Reggae », avait trois temps forts : une exposition de vinyles, de photographies, d’oeuvres plastiques, un concert de Dub Ambassadors et du chanteur jamaïcain Ganja Tree et une conférence en musique avec Bruno Blum. A la suite de ce cycle, Adrien a eu l’occasion de rencontrer Jérôme Levasseur, organisateur du festival. Ils ont alors commencé à travailler dans le but d’organiser un partenariat avec les médiathèques de l’Essonne.
Il nous parle du cadre de ces expositions.

C’est la première année que les Zicalizes organise en plus des concerts une série d’activités annexes, quel en était le but?
Adrien:
Pour les médiathèques, cette action « hors les murs » permet de promouvoir le fond de CDs musicaux existant. En effet, les médiathèques renferment très souvent des CDs rares, aussi bien en Reggae, qu’en Rocksteady, Dub... Il suffit d’être curieux...
Le but est de permettre l’échange et l'accès à la culture sous différentes formes.

Il y a tout d’abord ces expositions. Quels sont les travaux présentés?
Adrien:
Dans toutes les médiathèques, des expositions de pochettes vinyls étaient visibles avec des thématiques différentes: par exemple, le label Wackies à Juvisy.
Les photographies de S. Carayol et Clément Tardif (Zicalizes 2005) ont fait partie de l’exposition. Enfin des peintures d'Arnaud Mobillon ont été utilisé lors des concerts.

Quelles ont été les autres animations?
Adrien:
Il y a eu des showcases de Kanka et de Faya Dub. Une rencontre avec Ray Cheddie (label Wackies) et Lloyd Bradley (auteur de "Bass Culture") a été particulièrement riche, sachant qu’un documentaire inédit sur le label Wackies fut projeté.
Un autre moment fort a eu lieu quand la médiathèque de Juvisy a proposé à l’école maternelle de la ville de participer à l’événement. L’institutrice ayant répondu par la positive, les élèves de la classe de grande section de maternelle se sont rendus à la discothèque afin d’écouter une histoire sur la musique jamaïcaine. Ils ont tout de suite été intrigués, intéressés par le sujet : nous pouvions alors commencer les ateliers.
En accord avec l’institutrice, l’objectif que nous nous sommes fixés était de faire découvrir ce genre musical sous plusieurs formes: histoires, extraits sonores, découverte des instruments de musique, extraits de films sur le sujet. Ayant acquis des idées sur le sujet, nous leur avons demandé ce qu’ils ont retenu : beaucoup d’entre eux ont relevé le thème des couleurs (vert, jaune, rouge), celui du lion. Ils ont été également intrigué par la coiffure des rastas. De toutes ces remarques, nous avons décidé de réaliser une fresque: le découpage, le collage, la peinture et l’écriture ont été ainsi la base de ce travail.
Cette fresque a été ensuite exposée durant plus d’un mois au sein de la médiathèque. Nous l’avons également utilisé afin de décorer les points d’écoute sur les dates de concert : nous avions un stand à Massy (Espace Liberté), Brétigny-sur-Orge (Rack’Am) et Ris Orangis (le Plan). Ainsi, les festivaliers ont pu apprécier le travail des enfants.

L’opération sera-t-elle renouvelée/développée l’année prochaine?
Adrien:
L’opération sera bien sûr reconduite l’année prochaine avec de nouvelles surprises, de nouvelles rencontres... en attendant, n’hésitez pas à venir visiter la médiathèque de votre ville: vous pourrez découvrir alors des CDs dans tous les genres musicaux, le conseil du discothécaire en plus... ce qui est beaucoup plus agréable que de télécharger les yeux fermés sur Internet.

Même si les expositions y sont terminées, n’hésitez pas à franchir les portes d’une de ces médiathèques ayant participées aux Zicalizes. Les personnes qui vous y accueilleront pourront vous apporter de précieux conseils ou tout simplement discuter Reggae (à Viry vous serez accueillis par un des membres du Wake Up Sound).

Je remercie Adrien (Juvisy) pour sa précieuse collaboration et son envie à partager cette vibration. C’est lui-même qui nous a gracieusement fourni les photos de Sabrina Calonne ainsi que celles de la rencontre avec Ray Cheddie et Lloyd Bradley.

No votes yet.
Please wait...