capleton

Capleton/Actions GAY LGBT - Dénouement?

Concert Capleton du 5 Juin 2005 à Guipavas - Salle Alizée
Accord entre Actions Gay LGBT et Mediacom Agency, Régie Scène.

Votée à l’unanimité lors de notre assemblée générale annuelle le dimanche 29 mai, notre décision va à l’encontre de la volonté de la majorité des associations LGBT Française.

Nous pensons et estimons que faire interdire les concerts de Capleton ne joue pas en la faveur des homosexuels.
Tout d’abord parce que cela ne fait qu’augmenter la haine que certains avaient déjà, et d’autre part parce que cela éveillerait (ou réveillerait) également une forme d’homophobie chez des jeunes (et des moins jeunes) qui n’en avaient pas jusqu’alors.
En effet, nous nous mettons à la place d’une personne qui a économisé pour acheter son billet pour le concert, qui a tout prévu pour pouvoir se déplacer et au dernier moment on lui annonce que celui-ci est annulé suite à des pressions exercées de la part d’associations homosexuelles. J’imagine sans peine sa déception mais aussi sa haine envers ceux qui à ces yeux sont responsables de cette annulation.
Et l’on passe d’une population de reggae-man plutôt tolérant et qui n’avait aucun a-priori envers nous, à un groupe qui aura des ressentiments de haines.
Sans compter que la grande majorité des ces personnes ne comprenne pas les paroles de ces chansons (en Anglais argotique) mais se laisse juste bercer par la musique qu’ils perçoivent. Toute la " publicité " que l’on a fait autour des propos tenus par Capleton vont les inciter à mieux se renseigner, voir les orienter vers une toute autre philosophie extrémiste.

Croire qu’en faisant pression sur les organisateurs de ces concerts, et au travers d’eux sur les artistes, les obligeraient à être plus tolérants dans leurs propos est une chimère. Car cela ne fera que les conforter dans leur idéologie, alimentant le feu de leur haine, et ne fera que leur donner l’occasion d’être plus virulent lors de leurs passages sur scène et dans leurs propos publics, de leur public. Sans compter la pressin supplémentaire qu’ils exerceront directement ou indirectement sur les homosexuels dans leurs pays respectifs.
Notre décision restera donc ferme sur ce point, nous continuons à préférer à privilégier la prévention et la prise de conscience du public plutôt qu’une répression incitatrice de haine qui ne ferait que grossir les rangs des extrémistes quels qu’ils soient en leurs donnant plus de poids, plus d’arguments et plus de forces dans leurs actions.

Ce que nous avons obtenu de Médiacon Agency et Régie Scène :
• La liste de toutes les chansons qui seront diffusées durant ce concert (officielles et rappel)
• La sensibilisation de l’artiste, de ces musiciens et de son entourage par les organisateurs et la production afin qu’ils s’engagent, devant témoins et par écrit, à ne pas tenir de propos ou d’actions discriminatoires durant ses concerts.
• De faire stopper le concert immédiatement, sans délais et sans reprise de celui-ci en cas de propos ou d’actions discriminatoires sous quelque forme que ce soit de la prt de l’artiste, de ces musiciens, de son entourage ou des gens de scène intermittents du spectacle
• La présence de 4 de nos membres lors du concert de Mr Capleton à Guipavas le 5 Juin 2005 afin de vérifier que cet artiste ne tiendra pas de propos discriminatoire et d’appel à la haine en public;
• La lecture d’un communiqué de sensibilisation sur la lutte contre l’homophobie comportant une minute de silence en début de concert, par le président d’Actions Gay LBTH.

No votes yet.
Please wait...