ghana flag

Ghana : 50ème anniversaire de l'indépendance

Le Ghana qui préside l'union africaine pour 2007 a fêté ce mardi 6 mars le cinquantenaire de son indépendance, obtenue par le premier ministre Kwame Nkrumah après 80 ans de colonisation britannique. Le 6 mars 1957, la Gold Coast devient le Ghana, ouvrant ainsi enfin les portes à la décolonisation de l'Afrique noire.

Dans un concert de klaxons et de percussions, des milliers de ghanéens ont dansé dans les rue d'Accra et des autres grandes villes du pays en arborant les couleurs nationales: Vert, Or et Rouge avec une grosse étoile noire. Parmi les aspects les plus marquants de ces célébrations: la fierté du peuple Ghanéen ainsi que la déferlante de drapeaux tricolores étoilés et une incroyable unité, l'unité africaine a aussi beaucoup été évoquée par le président John Kufuor dans son discours hommage à Kwame Nkruma, co-fondateur de l'O.U.A. Dès minuit, on rejoua l'instant où le drapeau anglais céda sa place à la bannière Ghanéenne, la déclaration d'indépendance et le célèbre discours de Nkruma ont été relus Square de l'Indépendance. De nombreux expatriés sont revenus partager ces évènements.

On nota aussi la présence de Koffi Anan, de nombreux chefs d'états africains dont Olusegun Obasanjo, président du Nigeria, du Duke de Kent (représentant la reine d'Angleterre), du roi Pelé et de Stevie Wonder qui y a même chanté "Happy Birthday"!
Les 20 millions de dollars que l'état a prévu de consacrer tout au long de cette année à ces célébrations suscitent toutefois la controverse car même si le Ghana est un des états les plus stables de cette région, la pauvreté n'y reste pas moins conséquente et d'aucuns auraient préféré voir ce budget colossal attibué aux soins ou à l'éducation...

 

« The Independence of Ghana is meaningless unless it is linked up to the total liberation of Africa. »Dr. Kwame Nkrumah - 6 Mars1957

« L'indépendance du Ghana n'a aucun sens, sauf si elle est liée à une libération totale du continent Africain. »

No votes yet.
Please wait...