bob marley montpellier

Une place Bob Marley à Montpellier

Montpellier inaugure une place Bob Marley
Après l'érection d'une statue à son honneur dans un petit village serbe en août dernier, la préfecture héraultaise sera aujourd'hui l'une des premières grandes villes européennes à rendre hommage au pape jamaïcain du reggae disparu en 1981, Bob Marley. Une place à son nom doit être inaugurée ce matin, près de la route de Mende.
Midi Libre - Édition du samedi 8 novembre 2008

Bob Marley a toute sa place
L'inauguration la plus cool de l'année. C'est naturellement en musique et au rythme des tubes les plus connus du chanteur jamaïcain qu'Hélène Mandroux et une dizaine de ses adjoints ont inauguré la place Bob-Marley, hier matin. Un baptème suivi par une assistance sensiblement plus fournie que pour des rendez-vous équivalents. En guise de place, il s'agit plutôt d'un petit rond-point qui relie la route de Mende et l'avenue du professeur Émile-Jeambreau, dans le quartier des facs et des résidences étudiantes, mais l'enthousiasme des élus et des fans était réel au moment d'évoquer le souvenir de l'artiste devenu mythe. « Nous sommes très honorés de participer à l'inauguration.
Je n'ai pas connaissance d'une rue, d'un square ou même d'une impasse Bob-Marley en France.
C'est une attention qui mérite d'être signalée », a ainsi indiqué Fabrice, au nom du groupe Artical Band, chargé d'assurer l'évocation musicale sur une scène montée pour l'occasion. Au sein de la mairie, l'ancien directeur général des service, Jacques Vallet, avait été l'un des militants actifs pour que le Jamaïcain soit ainsi distingué par la Ville. « Bien évidemment, politiquement, cette inauguration avait sa place », a-t-il justifié,, rappellant le caractère « universaliste » de la musique de Bob Marley mais également son message de « rebelle pacifiste ». « Et tout ça a à voir avec une certaine actualité », a conclu ce fan de toujours. Toute référence à l'élection de Barack Obama n'était évidemment pas indépendante de sa volonté. Pour finir, Hélène Mandroux a aussi fait le rapprochement entre le chanteur et le futur président US, métis tous les deux, avant de délivrer son propre message fraternel : « Dans cette ville, dès qu'il y aura un geste de racisme, de sexisme, je me lèverai ». Presque du Bob. G. T.Midi Libre - Édition du dimanche 9 novembre 2008

 


Inauguration du la place Bob Marley par vudici

No votes yet.
Please wait...