danakil oublions

[CLIP] - Danakil - Oublions

Single disponible : https://smarturl.it/DanakilOublions

Réalisé par Max Well Production

Texte : Balik
Batterie : Thierry "Titi" Renaud
Basse : Boris "Massif B" Arnoux
Claviers : Martin "Smart" Bisson / Valentin "Tino" Andry
Guitare : Fabien "Fab" Giroud
Trombone : Jacques "Keuj" Stainton
Saxophone : Sébastien "Bozo" Farges / Mathieu "Das" Dassieu
Trompette : Thomas "TomTom" Souil
Percussions & Choeurs : Manjul

Comment avancer sereinement sur l’enregistrement et la production d’un album en pleine période de crise sanitaire ?
Compliqué...

Mais les Danaks, maîtres incontestés de la « débrouille » et de l’auto-production, ne se sont pas laissés abattre quand le confinement est tombé sur le pays, rendant impossible le plan d’actions qui devait se dérouler pour mettre en avant la sortie de leur futur album et des premiers singles...
S’adapter à la situation, et essayer de transformer une faiblesse en force, c’est le principe même du Do It Yourself, devise de l’indépendance et de l’autonomie.

Avec le titre « Oublions », DANAKIL revient avec ce qui pourrait devenir un « classique » du groupe, tellement on reconnait dans ce morceau les gènes si particuliers qui font le succès du collectif. Texte militant et poétique, sur rythmique roots, agrémentée de cuivres lancinants, « Oublions » est fidèle à l'esprit qui a conquis de nombreux fans du groupe.
Les musiciens en ont été conscient dès les premières mesures jouées ensemble, ils remarquèrent immédiatement qu’était en train de naître un futur « titre fort » de leur opus à venir. Un morceau qui leur ressemble à 100%... « Ce titre aurait pu avoir sa place dans « Dialogue de sourds », album disque d’or de Danakil sorti en 2008, « mais associé à notre expérience et la maturité acquise depuis », évoque alors l’ensemble de l’équipe.

Véritable appel à la liberté, à l’évasion, rappelant les travers sociétaux, ce nouveau titre de DANAKIL figure comme une recherche de sens, une introspection sur notre condition d’humain, regard en arrière sur nos comportements, bons et mauvais, nos paradoxes..
Après plus de 3 ans d’absence, DANAKIL revient avec une bouffée d’air encourageant tout à chacun de se recentrer sur l’essentiel.

A noter, un clip « confiné » avec l’ensemble du groupe à l’image, mettant en scène les musiciens dans le quotidien de leur confinementBaco Records

No votes yet.
Please wait...